Google s’installe dans 3 datacenters parisiens pour ouvrir sa région cloud GCP France

La direction du groupe ne dévoilera pas où, mais le cloud GCP France de Google est présent dans trois datacenters parisiens de colocation… Parions sur Equinix, Digital Realty et Data4.

Fidèle à son approche technique, la région France du cloud Google repose sur trois datacenters – et certainement d’autres en sauvegarde, nous en reparlerons. Google a mis les petits plats dans les grands pour l’annoncer très officiellement auprès de ses grands clients invités à la Maison de la Mutualité, à Paris.

L’opération a fait grand bruit, relayée par le constructeur Renault, client de Google, qui a disposé autour du lieu de rendez-vous des véhicules électriques Megane E-Tech au-dessus desquels flottaient des logos GCP gonflés. Qu’elle est loin l’époque où les grands clients d’AWS, Azure et GCP se cachaient…

Cloud, datacenters et RSE

Bien évidemment, Google dont nous connaissons la culture du secret, n’a pas souhaité révéler les trois datacenters de colocation qui hébergent son cloud. Ni d’ailleurs d’évoquer l’étendue de son infrastructure au-delà de la France sur laquelle les données des entreprises françaises seront stockées et sauvegardées, le géant du cloud ne se suffisant certainement pas dans 3 datacenters, pour les sauvegardes des données de ses clients par exemple.

Un des arguments forts de Google Cloud porte sur l’empreinte carbone de ses datacenters et services, plus faible que ses concurrents car, avec le design de ses serveurs, les gains offerts par les acteurs du datacenter qui les hébergent, la multiplication des métriques collectés et les solutions pour les analyser, Google affirme être plus performant que ses concurrents. Un argument repris par ses clients qui trouvent en Google un relais pour leur stratégie RSE.

Sens, une certaine idée du cloud souverain signée Thalès sur Gafam

Par ailleurs, l’événement a également été l’occasion de présenter Sens, cloud souverain de Thalès qui repose sur… GCP. C’est une certaine idée de la souveraineté, sur plateforme Gafam, qui s’affiche ici, l’association d’un cloud américain (Google) avec un acteur français (Thalès), avec des données chiffrées stockées chez le premier, dont les clés sont fournies et conservées par le second.

La souveraineté repose sur le fait que le partenaire français de Google n’est pas soumis au Cloud Act américain, et que les données chiffrées ne seraient pas accessibles aux autorités américaines… Autant dire que cette offre, que Google voit comme une offre complémentaire à son cloud pour les services et données critiques de ses clients français est loin de faire l’unanimité. Le fait qu’Anthony Cirot, DG de Google France, a convenu que la localisation des données en France répond à une attente plus ‘psychologique’ que réglementaire laisse perplexe…

Share:

1 thought on “Google s’installe dans 3 datacenters parisiens pour ouvrir sa région cloud GCP France

Comments are closed.