Grace Hopper – Le nouveau câble sous-marin de Google, des États-Unis au Royaume-Uni et en Espagne

Google Cloud annonce le futur déploiement de Grace Hopper, un nouveau câble sous-marin qui reliera les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Espagne.

Le câble Grace Hopper sera équipé de 16 paires de fibres (32 fibres), une mise à niveau significative de l’infrastructure Internet reliant les États-Unis à l’Europe. Le câble sous-marin est fourni par le fabricant américain SubCom.

Il intégrera une nouvelle commutation par fibre optique qui permet une fiabilité accrue des communications mondiales, permettant de mieux déplacer le trafic en cas de panne. Les ingénieurs de Google et SubCom ont collaboré pour intégrer cette architecture de commutation innovante dans le système. Grace Hopper est le premier câble sous-marin au monde à utiliser cette technologie

Le projet devrait être achevé en 2022.

Le réseaux des câbles sous-marins de Google

Ce nouveau câble permettra une résilience accrue du réseau sur lequel reposent les produits de Google destinés aux entreprises et au grand public. Grace Hopper vient compléter la liste des autres câbles sous-marins de Google Cloud (Curie, Dunant et Equiano) avec l’objectif de relier des continents lointains le long des fonds marins.

Le réseau Google Cloud. Grace Hopper ne figure pas (encore) sur cette carte.

Une fois mis en service, Grace Hooper sera l’un des premiers câbles de nouvelle génération à relier les États-Unis et le Royaume-Uni depuis 2003, augmentant ainsi la capacité de ce carrefour mondial très fréquenté et renforçant des services Google comme Meet, Gmail et Google Cloud.

Ce déploiement est également le premier investissement de Google dans un câble sous-marin vers l’Espagne. Il va permettre d’intégrer plus étroitement la future région de Google Cloud à Madrid dans l’infrastructure mondiale de Google.

Share: