HPE Aruba intègre le DPU dans un… switch

Les processeurs DPU sont connus dans le monde l’IA, du machine learning, du deep learning. Le DPU signifie Data Processing Unit. Aruba utilise ces composants non pas dans un node mais dans un switch. Objectif : intégrer de la puissance de calcul directement dans le boîtier pour gérer le réseau et déporter une partie des opérations non plus sur le serveur mais sur le switch et aider le software defined network à être plus performant.

Avec un volume réseau toujours plus important, le fait d’utiliser le switch comme unité de traitement permet de soulager les serveurs. Le switch est idéalement placé pour contrôler et mieux répartir les flux réseaux. Les logiciels réseaux pourront ainsi s’exécuter sur les DPU.

Les CX 1000, en cours de tests, intégreront des DPU. Ils pourront crypter les données, bloquer les codes malveillants, accroitre la sécurité en dehors du serveur, récupérer plus de métriques pour alimenter les tableaux de bords.

Ces switchs DPU devraient être disponibles en décembre.

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.