HPE, Facebook et Microsoft donnent libre accès aux brevets pour la réduction des émissions de carbone

Annoncé à l’occasion de la Journée de la Terre, l’engagement en faveur des brevets à faible teneur en carbone ou « Low-Carbon Patent Pledge » encourage le développement de technologies pour lutter contre le changement climatique.

Dans le cadre du Low-Carbon Patent Pledge, un engagement visant à lutter contre le changement climatique, Hewlett Packard Enterprise (HPE), Facebook et Microsoft donnent accès sans droits d’auteur à des centaines de brevets aux chercheurs qui développent des technologies à faible émission de carbone. Ils pourront ainsi s’en servir librement et gratuitement pour développer des technologies à faible émission de carbone pour la production, le stockage et la distribution d’énergie.

Cet engagement intervient alors que la communauté scientifique internationale alerte sur le fait que le secteur technologique a un rôle essentiel à jouer dans la réduction des émissions pour éviter une catastrophe climatique. Selon l’Agence internationale de l’énergie, près de la moitié des réductions nécessaires pour parvenir à des émissions nettes nulles d’ici à 2050 nécessitent des technologies qui ne sont pas encore sur le marché*.

Les brevets répertoriés couvrent un large éventail de technologies préventives ou adaptatives qui peuvent aider à la lutte contre le réchauffement climatique. Il s’agit notamment de la gestion de l’énergie, de la mise en place de ressources énergétiques sans émission de carbone, de la conception de datacenters efficients et de la gestion thermique.

« Nous devons collaborer pour faire face à ce tournant critique de la crise climatique », déclare John Frey, responsable technologique de la transformation durable chez Hewlett Packard Enterprise. « Pour atteindre des émissions nettes nulles d’ici 2050, nous devons travailler ensemble pour innover le plus rapidement possible. En partageant ces brevets, nous espérons contribuer à accélérer et à encourager l’innovation en permettant aux autres de tirer parti de notre travail. »

Disposant eux-mêmes de plans de développement durable bien conçus, les partenaires de la coalition espèrent que le libre accès aux brevets incitera les chercheurs et les scientifiques à débloquer des solutions technologiques pour créer une économie à faible émission de carbone et un avenir durable.

« L’histoire a montré que les engagements spontanés en matière de brevets peuvent contribuer à promouvoir les nouvelles technologies et à encourager leur adoption », indique l’expert en droit de la propriété intellectuelle Jorge L. Contreras, Presidential Scholar et professeur de droit au S.J. Quinney College of Law de l’université de l’Utah. « C’est exactement le type d’initiative dont nous avons besoin pour lutter contre les effets potentiellement catastrophiques du réchauffement climatique. »

La liste des brevets et les conditions d’utilisation sont disponibles à l’adresse lowcarbonpatentpledge.org et s’étoffera au fur et à mesure que les entreprises ajouteront des brevets et que d’autres entreprises technologiques rejoindront la coalition.

Share: