Il est vital de bien choisir son connecteur fibre optique, de bien l’installer et d’en prendre soin

Les connecteurs multifibres sont un composant-clé de l’infrastructure passive en fibre optique. Mais les systèmes de connecteurs à lentille sont-ils une alternative au connecteur MTP®/MPO ? Dans son livre blanc exceptionellement détaillé, Rosenberger OSI apporte des réponses à cette interrogation que tous les opérateurs de datacenters devraient se poser.


Les connecteurs multifibres jouent un rôle déterminant dans la transmission des signaux dans le data center. Et avec l’explosion du volume des données, l’accélération des traitements, ou encore la réduction des temps de latence, tout concourt à augmenter les exigences que nous portons sur ces composants.

Des liaisons plus propres pour une transmission de données fiable dans les réseaux hautes performances sont aujourd’hui nécessaires pour atteindre des vitesses de transmission plus hautes de 100, 200 ou 400 Gigabit/s. Le connecteur MTP®/MPO multifibre à faibles pertes, qui peut comporter jusqu’à 72 fibres, est une réponse adaptée à ces attentes. Malgré l’inconvénient de leur extrême sensibilité aux contaminations (poussières, saletés, rayures…).

Si des outils existent pour supprimer le facteur de risque ‘contamination”, on s’intéressera également aux nouvelles approches, avec les systèmes de connectique à lentille multifibres qui sont une alternative pour résoudre ce problème fondamental.

Un livre blanc par Rosenberger Optical Solutions & Infrastructure (Rosenberger OSI); l’expert allemand des systèmes de câblage innovants en fibre optique et cuivre.

Share: