Inauguration de PA10 : Equinix donne la tendance sur les datacenters de colocation

Equinix a inauguré son 10ème et plus grand datacenter parisien, PA10, et le 11ème en France. Implanté sur le campus initié par PA2, dans le prolongement de PAR9X, il marque également une étape importante en redéfinissant le modèle des futurs datacenters de colocation dans le nord de Paris.

Zoomez sur notre carte des datacenter : cliquer ici.

Implanté sur son campus de Saint Denis, PA10, inauguré ce jeudi par Equinix, est le plus grand en France du géant des datacenters neutres.

  • Un bâtiment de 11 200 m², offrant 5 800 m² de salles informatiques sur 2 étages.
  • 12 MW de puissance IT réservée.
  • Une capacité de 2 100 racks.

« Les racks empilés représentent huit fois la hauteur de la Tour Eiffel ou encore le poids de deux Airbus A380« , se plait à rappeler Régis Castagné, le Président d’Equinix France.

  • PA10 représente un investissement de 139 millions d’euros.

Pas moins de 45 entreprises sont intervenues sur ce chantier, qui ont cumulé avec les équipes d’Equinix plus de 300 000 heures de travail pour sa construction.

Le triptyque magique selon Equinix

PA10 est l’exemple de ce que Régis Catagné nomme le « triptyque magique » du datacenter de nouvelle génération. Une stratégie d’optimisation opérationnelle dès la construction qu’Equinix décline aujourd’hui dans le monde entier. Il réunit trois approches devenues essentielles pour les projets de datacenter :

  • La performance technologique
  • La transition écologique
  • Le développement économique

Avant de décrire PA10 dans ses engagements, Benoit Chevalier, design manager d’Equinix EMEA, a d’abord tenu à rappeler que le principal du datacenter est de fournir à ses clients la continuité de service.

  • PA10 dispose de 5 chaînes électriques et 6 chaînes de refroidissement

Premier objectif, minimiser la quantité d’équipements tout en garantissant la résilience. Les chaînes électriques et de climatisation ont été repensée et chaque équipement a été managé afin d’empiler les économies.

Second objectif, optimiser en installant le stricte minimum d’équipements et les mettre en situation d’être les plus efficaces et économes en énergie. Sur ce datacenter, Equinix annonce réduire de 40 à 60% sa consommation énergique par rapport à un datacenter plus ancien. Le PUE attendu, 1.26, sera l’un des meilleurs au monde dans un datacenter neutre que nous qualifierons de ‘classique’.

Le déploiement s’effectue par phase. Et pour la première fois le confinement des racks et serveurs est en allées chaudes. Certes cela n’apporte rien de plus en terme de refroidissement, mais de l’avis d’Anass Mhaidra, directeur du site, la gestion des racks serait plus facile.

Le point fort, l’exploitation de la chaleur fatale

Avant même l’inauguration de PA10, cette information a été largement diffusée dans la presse. De quoi s’agit-il en réalité ? Le site d’Equinix réutilise la chaleur fatale générée par son datacenter de manière industrielle.

  • Le principal de la chaleur fatale, soit l’équivalent 6,6 MW, sera offerte pendant 15 ans à Plaine Commune, afin d’alimenter le réseau de chaleur du Smirec (Syndicat mixte des réseaux d’énergie calorifique).
  • L’opération, équivalent à la consommation électrique de 1 600 logements de 60 m², permettra en particulier de chauffer le centre aquatique olympique en cours de construction.
  • Equinix aurait investi 1 million d’euros et Smirec 5 millions afin d’assurer la liaison du datacenter au réseau de chaleur.

Si traditionnellement Equinix France place ses équipements de refroidissement sur le toit de ses datacenters, un tiers de celui de PA10 a été végétalisé. En particulier, un ferme urbaine sous serre d’environ 700 m² permettra de cultiver des fruits et légumes (actuellement des fraises) ou des herbes aromatiques. Confiée à la Ferme de Gally, la production sera offerte gratuitement aux associations locales.

Augmenter la chaleur des serveurs

L’optimisation des datacenters, de PA10 aux plus anciens, demande des métrologies. Et des compétences pour les analyser et les exploiter. Dans le cadre de ce nouveau datacenter, l’objectif va plus loin, il porte également sur la stabilisation de la récupération de chaleur vers le réseau de chaleur.

  • Les équipes d’Equinix doivent travailler avec les clients afin d’optimiser la récupération de chaleur. Avec l confinement en allées chaudes, la température est portées à 28 degrés. L’objectif est d’atteindre 30 à 31 degrés.

Le premier client du datacenter devrait prendre possession des lieux au moment où vous lisez ce lignes.

Share:

1 thought on “Inauguration de PA10 : Equinix donne la tendance sur les datacenters de colocation

Comments are closed.