Infrastructures cloud : IDC prédit une forte hausse

IDC prédit une forte progression des investissements sur les infrastructures cloud hybride et cloud, au détriment du on-premise qui continue à chuter. IDC estimait en 2021 que les infrastructures internes non cloud pesaient 44,6 % des investissements et des déploiements contre 38,5 % pour le cloud.

Le point se bascule se fera en 2023-2024. En 2026, IDC pense que les infrastructures cloud / cloud hybrides domineront les investissements : +50 %. Les infrastructures non-cloud pèseront 30 %.

Les infrastructures internes ne disparaîtront pas, les entreprises vont réduire fortement ces investissements, mais elles continueront à exister pour certains contextes.

Malgré les crises actuelles, dont la crise sur les composants, les investissements cloud ne freinent pas. Le 1er trimestre 2022 aurait été plutôt dynamique : 18 milliards de dollars soit +17 %.

IDC précise aussi que la zone géographique la plus dynamique est l’Asie/Pacifique. L’Europe devrait connaître une croissance limitée (6-7 %).

Share: