Insolite : les disquettes vont disparaître de… Tokyo !

C’est un reportage étonnant de nos confrères de Slate. Le Japon a beau être un pays technologiquement en avance, il y a des traditions qui restent. La disquette, déclarée persona non grata par Steve Jobs dès 1998, résistait avec vigueur dans les administrations publiques de la province de Tokyo.

Mais la transition est désormais en marche : fini la disquette 3,5 pouces au profit de solutions plus modernes. On apprend ainsi que les fiches de paies étaient stockés sur des disquettes et que certains fonctionnaires ont du mal à s’en séparer…

Rappelez-vous, en 2016, on apprenait que les ordres de lancement des armes nucléaires de l’armée américaine utilisaient une disquette 8”. Ce format très spécifique a été créé par les ingénieurs d’IBM en 1971. Ce n’est que récemment que le système fut entièrement remplacé. Les premières disquettes souples pouvaient stocker 100 Ko !

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.