Intel voudrait bien reconquérir Apple

Le patron d’Intel, Pat Gelsinger, reconnait qu’Apple fait du très bon travail avec les processeurs M1, et encore, c’était avant les annonces autour des M1 Pro et Max. Pour Intel, la perte d’Apple comme client de CPU, est avant tout symbolique car le volume est relativement faible mais l’impact est grand.

Intel voudrait bien retrouver, réellement ou pas, Apple comme client en offrant des processeurs à la hauteur des attentes de la Pomme. Les problèmes d’évolutions, la gravure et une roadmap trop incertaine, avaient incité Apple à migrer vers des processeurs ARM internes : les Apple Silicon.

Apple n’a pas de raison de retourner vers Intel car la marge de progression des Apple Silicon est énorme. Et Intel doit prouver sa capacité à tenir les roadmaps. Cela démontre qu’Intel ne peut que constater la progression des processeurs ARM.

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.