Interxion : River Cooling opérationnel à Marseille, une première européenne

Interxion vient d’annoncer que son système de refroidissement River Cooling est désormais opérationnel sur les sites MRS2 et MSR3 à Marseille. Il sera aussi intégré au futur site MRS4 prévu pour le 2e trimestre 2022.  

Le River Cooling est une solution de refroidissement qui fonctionne en détournant l’eau sous-terraine d’une ancienne installation industrielle datant de la fin du 19e siècle, « La Galerie de la Mer ». Cet ouvrage artificiel permet de collecter et canaliser les eaux émanant des anciennes mines de Gardanne, ainsi que des eaux de ruissellement, jusqu’au Grand Port Maritime de Marseille. A 15° toute l’année, cette eau est canalisée via un réseau enterré et une station de pompage, jusqu’aux datacenters Interxion pour les refroidir par échange thermique.

Interxion a investi environ 15 millions d’euros pour développer le River Cooling. Le constructeur annonce un système jusqu’à 30 fois plus économe en énergie qu’un système de refroidissement classique, permettant une économie allant jusqu’à 18 400 MWh par an. Il améliore de manière significative l’indicateur d’efficience énergétique appelé PUE. On sait que seuls 19% des datacenters les plus efficients de France atteignent un PUE inférieur à 1,6. Avec la mise en place de cette nouvelle solution, les datacenters d’Interxion situés sur le Grand Port Maritime de Marseille pourraient atteindre un PUE de 1,2. 

Plus tard, le River Cooling d’Interxion permettra d’alimenter le réseau de chauffage urbain d’Euromediterranée et de couvrir les besoins de 500 000 m² de bureaux et habitations. 

« La solution River Cooling témoigne d’une volonté forte de notre part : soutenir le développement de l’économie numérique tout en minimant l’impact de nos data centers sur l’environnement. Comment faire ? En fournissant les data centers éco-responsables qu’attendent nos clients, nos investisseurs, nos employés et les citoyens. Cette innovation permet ainsi à nos clients de bénéficier d’une solution trente fois plus économe en énergie que les systèmes de refroidissement classiques, leur permettant de réduire l’empreinte carbone de leurs data centers chez Interxion, et de se mettre en conformité avec leurs objectifs RSE », déclare Fabrice Coquio, président d’Interxion France.

La solution a été conçue par Interxion avec Dalkia Smart building et le Groupe EDF, et la réalisation a requis le soutien de 4 entreprises majeures : Cap Ingelec, Largier Technologies, Schneider Electric et Victaulic.  

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.