Interxion s’empare de Lamda Hellix, le premier fournisseur grec de colocation

Notre analyse – Avec la saturation des places de Dublin, Londres, Amsterdam, voire Paris, l’extension des datacenters et des clouds migre vers l’est de l’Europe. Sans doute faut-il rapprocher également l’annonce d’Interxion de celle récente de Microsoft de la création d’un nouvelle région du cloud Azure en Grèce.

Interxion, désormais filiale européenne de Digital Realty, continue de progresser vers l’est de l’Europe. Après le rachat de l’opérateur croate Altus IT et de son datacenter de colocation à Zagreb en septembre dernier, le groupe annonce l’acquisition en Grèce de Lamda Hellix.

Cette société, qui opère des datacenters depuis 17 ans, est le plus grand fournisseur de colocation et d’interconnexion en Grèce, où il détiendrait environ deux tiers du marché. Il dispose d’un campus à Athènes, avec deux datacenters (Athens 1 et Athens 2). Un câble sous-marin atterrissant à Athènes les relie à plusieurs pays méditerranéens.

Les conditions de l’acquisition ne nous étaient pas connues au moment de la rédaction de cet article.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste