Japon : NEDO veut réduire de 40% la consommation énergétique des datacenters

NEDO – New Energy and Industrial Technology Development Organization – est une agence de recherche japonaise qui dans le domaine du datacenter cible le développement de la « technologie de datacenter vert de nouvelle génération« .

L’objectif est ambitieux, réaliser 40 % ou plus d’économies d’énergie par rapport aux datacenters actuels. Les moyens mis en place par le gouvernement japonais qui cible la neutralité carbone d’ici 2050 sont importants, ils reposent sur un Fonds d’innovation verte de 2 000 milliards de yens (17 milliards de dollars) pour soutenir les investissements dans les secteurs de l’énergie et de l’industrie.

Pour cela, NEDO a retenu Fujitsu, NEC, AIO Core, Kioxia et Kyocera, pour travailler sur la technologie optoélectronique, les processeurs à économie d’énergie et les semi-conducteurs en carbure de silicium (moins chers) au sein d’un nouveau projet nommé « Building Next-Generation Digital Infrastructure« .

​​Le Japon ambitionne de développer les technologies de fabrication des semi-conducteurs en carbure de silicium (SiC) et des tranches de SiC ; de rapprocher leur coût des prix traditionnels des semi-conducteurs en silicium ; ainsi que de développer de nouvelles technologies d’accélérateurs et de NIC optiques intelligents.

Fujitsu développera des processeurs à faible consommation d’énergie et des cartes réseau intelligentes intelligentes photoniques. Kuyocera travaillera également sur ces cartes réseau. NEC se concentrera sur le développement d’accélérateurs à faible consommation d’énergie et de technologies de désagrégation. AIO Core aidera au développement de dispositifs de fusion photoélectrique. Et Kioxia dirigera le développement de SSD à large bande.

NEDO souhaite ainsi rendre les datacenters plus écologiques et économes en énergie sans sacrifier les performances.

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste

1 thought on “Japon : NEDO veut réduire de 40% la consommation énergétique des datacenters

Comments are closed.