Journée de la protection des données : Le backup garant de la sécurité des données

Par Dominique Fleury, Directeur, Rubrik France

 

Dans le monde de plus en plus numérique, les données sont devenues la pierre angulaire de l’entreprise. Avec un volume qui ne cesse d’augmenter, la gestion et la gouvernance de la donnée sont aujourd’hui une priorité stratégique pour l’avenir de toute organisation. Cette situation va continuer à se tendre, car selon IDC le monde devrait créer 175 zettaoctets de données par an d’ici 2025.

On a commencé la semaine avec la  Journée de la protection des données, c’est l’opportunité de faire le point sur les façons dont les entreprises la mettent en œuvre.

 

Le Cloud — une bénédiction et une malédiction à la fois

Pendant de nombreuses années, le secteur de la protection des données et en particulier de la sauvegarde et de la restauration de celles-ci n’a pas fait preuve de beaucoup d’innovation. Avec l’émergence du cloud, on observe, en revanche, un véritable renouveau et un regain d’innovation qui vient bousculer le secteur.

Alors que les systèmes historiques existants ressemblaient à un coffre-fort statique où tous les éléments de valeur étaient sécurisés et enfermés, le cloud permet aujourd’hui de donner à ce coffre-fort une notion d’agilité. La protection des données via le cloud doit rendre celles-ci facilement sécurisables, instantanément accessibles et récupérables en cas d’incident ou de ransomware.

Toutefois, les données ne se limitant plus à un stockage sur site, les entreprises disposent désormais d’une multitude d’environnements d’infrastructure à protéger. Cela a débouché sur une profusion de nouveaux défis.

Pour que les entreprises protègent leurs données dans ces nouveaux environnements multicloud, il est essentiel de disposer d’une solution simple à utiliser et qui offre une sauvegarde et une restauration de niveau entreprise via des performances rapides, une évolutivité sur des centaines de nœuds et de multiples clouds.

 

C’est la course : Garder une longueur d’avance sur les cybercriminels

Avec la multitude d’applications qui se sont développées, le volume des données croît à un rythme phénoménal. De nos jours, les entreprises de tous les secteurs sont considérées comme des cibles potentielles d’attaques cybercriminelles et peuvent être touchées par ce qui devient rapidement une épidémie. D’ailleurs, certaines des plus grandes violations de données de l’année dernière impliquaient d’énormes entreprises telles que British Airways, ou Ticketmaster.

Il est certain qu’avec cette recrudescence de cybercriminalité, il ne suffit plus d’essayer de prévenir les attaques. Les entreprises doivent aujourd’hui anticiper et avoir une longueur d’avance sur les cybercriminels. Elles ont besoin de systèmes validés pouvant être rapidement et facilement restaurés afin de ne pas avoir à payer de   rançon et pouvoir reprendre leurs activités en un temps record.

 

La confidentialité des données n’est pas une police d’assurance

Avec le tout numérique, toutes ces données peuvent être utilisées de multiples façons pour créer de la valeur. Ces possibilités et ces opportunités nous imposent par contre un niveau de protection plus élevé dans tous les domaines.

De ce fait, la confidentialité des données ne peut plus être considérée comme une simple police d’assurance. Dans le monde d’aujourd’hui, riche en données et en cyberattaques, la protection des données est devenue une priorité, en particulier lorsque le RGPD bat son plein. Que votre entreprise soit grande ou petite, investir judicieusement dans le niveau de protection de vos données approprié permettra à votre société de fonctionner malgré les imprévus.

Share: