La Chine veut mettre au pas Alibaba et les géants du cloud chinois

Les autorités chinoises vont-elles réussir à reprendre le contrôle de ses géants du cloud et de l’e-commerce, là où ont échoué jusqu’à présent les autorités américaines et européennes avec les GAFAM ?

Le Wall Street Journal révèle que les régulateurs antitrust chinois envisagent d’imposer une amende record à Alibaba Group Holding Ltd., pour des pratiques anticoncurrentielles. En particulier, ils souhaitent mettre fin à une pratique du géant de l’e-commerce concurrent d’Amazon, celle de punir les marchands qui vendent des marchandises à la fois sur Alibaba et ses plateformes concurrentes.

La disparition durant plusieurs semaines de Jack Ma, le médiatique autant qu’iconoclaste patron et fondateur d’Alibaba, qui est réapparu depuis emprunt de bonnes intentions pour l’administration chinoise que pourtant, s’estimant probablement intouchable, alors que précédemment il la critiquait, en dit long sur le pouvoir de persuasion de cette même autorité !

Alibaba est un puissant symbole en Chine. C’est une vitrine de l’innovation technologique, très impliquée dans l’Intelligence Artificielle qui est une priorité stratégique pour l’exécutif chinois. Et pour beaucoup de jeunes chinois, le marchand géant du cloud est considéré comme la fierté de la Chine.

Mais les autorités chinoises semblent décidées à mettre au pas les géants chinois du cloud. Cela d’autant plus que le stockage des données numériques (et leur exploitation) est considéré comme stratégique. En s’attaquant au plus gros d’entre eux, les dirigeants chinois lancent un message clair. Au risque d’émousser l’innovation et l’esprit de compétition qui alimente la croissance ?

Share: