La concentration de datacenters augmente sur la Data Center Alley d’Ashburn, en Virginie

En photo, le prochain datacenter d’American Real Estate Partners à Ashburn

Le marché des datacenters de la Virginie du Nord a enregistré un record de 500 mégawatts de colocation en 2020, doublant presque le record précédent de 2018.

Basée dans le comté de Loudoun, en Virginie, la Data Center Alley d’Ashburn est le premier marché des datacenters en Amérique du Nord, avec environ 120 datacenters. Situé à deux pas de Washington, DC, il fait partie intégrante du Dulles Technology Corridor, qui dispose d’une infrastructure de fibre optique inégalée, d’un des premiers grands échanges de peering, de coûts énergétiques raisonnables et d’excellentes incitations fiscales.

Ashburn profite du boom majeur de la construction de datacenters, qui vise à ajouter une capacité de cloud computing via les hyperscalers.

Pour exemple, American Real Estate Partners (AREP) s’est associée à l’investisseur Harrison Street pour acquérir un bien immobilier de premier ordre dans la Data Center Alley, où elle prévoit de construire un datacenter d’environ 25 000 m² sur une parcelle de plus de 41 000 m² acquise au prix de 21,5 millions de dollars.

Ce nouveau datacenter sera situé à côté des datacenters d’Equinix et RagingWire, à proximité des nouveaux campus majeurs d’Equinix (avec des datacenters sur 4 étages) et Amazon Web Services, et proche du campus de Quantum Park également propriété de AREP.

Share: