La division datacenter de STANLEY Security acquise par Securitas – L’interview Pierre BARRET

« STANLEY Security est devenu un acteur majeur sur le marché de la sécurité des data centers et apportera encore plus d’expertise, de capacités et de valeur ajoutée au sein de Securitas » – Pierre BARRET, STANLEY Security France

Securitas a acquis STANLEY Security, la division de Stanley en charge de la sécurité des data centers. Nous avons rencontré Pierre BARRET, Business Leader – Global Data Center Accounts de STANLEY Security France, pour discuter de l’acquisition, du marché de la sécurité des data centers en France, et de ce que l’avenir nous réserve.

En image d’entête : l’équipe française de STANLEY Security

DCmag – Quelle est la logique derrière l’acquisition de STANLEY Security par Securitas ?

Pierre BARRET – Nous sommes extrêmement enthousiastes d’intégrer Securitas, information qui est officielle depuis le 22 juillet. Les perspectives stratégiques qu’elle nous offre sur le marché des data centers sont vastes.

De plus, la combinaison de nos activités de sécurité électronique et de santé avec Securitas permet à nos employés de s’aligner dans une organisation dont l’objectif principal est de créer des environnements plus sains, plus sûrs et plus efficaces pour nos clients collectifs. L’industrie évolue rapidement vers une industrie de la technologie et des données. En unissant nos forces, nos clients tireront davantage de valeur de nos services collectifs, car nous élargissons nos offres et fournissons une suite complète de services de sécurité intégrés pour répondre à leurs besoins actuels et futurs.

DCmag – Comment se porte le marché français de la sécurité des data centers ? Sans les citer, nous savons que vous avez remporté plusieurs marchés dans la colocation…

Pierre BARRET – Le marché français compte de très gros projets, dont certains des plus grands data centers, tant en région parisienne qu’en province. Nous sommes également sollicités pour des projets de data centers privés, notamment des projets bancaires. Ce sont des projets pour lesquels une norme ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information) est exigée. En fait, la conformité à l’ANSSI est désormais le principal facteur de motivation des projets de migration des systèmes de contrôle d’accès, notamment pour les OIV (Opérateurs d’Importance Vitale). On assiste à une prise de conscience de l’importance capitale des données dans notre monde, qui justifie les moyens mis en place pour protéger les data centers.

Parallèlement, après avoir privilégié l’Europe du Nord jusqu’à présent, la France est désormais un lieu privilégié pour l’implantation de nouveaux data centers. En effet, les clients internationaux sont rassurés par les infrastructures françaises (routes, électricité, internet, etc.), ce qui explique aussi l’accélération du marché français.

C’est pourquoi les clients recherchent des spécialistes pour assurer la sécurité de leurs data centers.

DCmag – Votre offre évolue également…

Pierre BARRET – Notre offre de services a effectivement évolué. En plus de proposer l’installation et la mise en service de systèmes de sécurité sur des projets clés en main, nous sommes désormais un Facility manager de sûreté.

Pour cela, nous mettons en place, chez notre client, un responsable dédié spécialisé pour lui garantir la continuité d’activité des systèmes de sécurité sur ses différents sites. Cela se traduit par le pilotage d’interventions techniques de sécurité électronique (vidéosurveillance, contrôle d’accès, intrusion, interphonie, etc.), mais aussi de la serrurerie et d’obstacles mécaniques (SAS d’entrée, barrières levantes, etc.). Nous proposons des services multi-technologies/multi-marques afin d’assurer la continuité. Les demandes des clients ont évolué depuis l’incident OVH, et ils nous challengent sur les délais d’intervention et de résolution des pannes. Cela est plus encadré, avec des pénalités associées en cas de manquement. Notre objectif est d’assurer la tranquillité d’esprit de notre client, grâce aux moyens mis en place par notre responsable dédié.

Nos clients nous demandent également des préconisations pour assurer leur protection. Ils souhaitent que nous leur proposions les meilleures solutions pour la sécurité la plus adaptée. Pour cela, nous disposons également d’équipes techniques en charge des avant-projets, dont le rôle est de fournir ces conseils.

Enfin, nous devons aussi répondre à une problématique importante, la pénurie de composants, qui a un impact énorme, car de nombreux fournisseurs ne sont plus en mesure de produire. C’est à nous d’accompagner le client vers des alternatives appropriées.

DCmag – Comment voyez-vous l’avenir ?

Pierre BARRET – La sécurité des data centers n’a jamais été aussi importante, et nous sommes bien positionnés pour servir les clients sur ce marché. Rejoindre Securitas nous permet de mieux servir nos clients grâce à une couverture plus large, une gamme de services plus étendue et un investissement dans l’innovation de pointe.

Share: