La Hollande soumise aux pénuries découvre que les DC de Microsoft ont consommé 84 millions de litres d’eau potable

Alors qu’elle a subi des pénuries d’eau sur son territoire, la Hollande découvre avec stupeur que les datacenters Middenmeer de Microsoft ont consommé 84 millions de litres d’eau potable en 2021, soit 4 à 7 fois plus que les engagements pris.

  • Microsoft et la municipalité de Hollands-Kroon, aux Pays-Bas, s’étaient engagés pour le site Middenmeer, où l’éditeur gère plusieurs datacenters, à ne consommer qu’entre 12 et 20 millions de litres d’eau potable par an.
  • L’information est classifiée, mais le média local Noordhollands Dagblad a découvert et révélé qu’en 2021 le site a consommé 84 millions de litres d’eau.
  • L’enquête a révélé que les chiffres ajustés de consommation d’eau par Microsoft publiés par la municipalité indiquent que Microsoft a utilisé 75 millions de litres pour refroidir ses datacenters et 9 millions de litres pour d’autres usages.
  • Google possède également des installations importantes dans la province de Noord-Holland…
  • Entre les nouvelles installations de datacenters et le climat de cette saison estivale, les chiffres de la consommation d’eau dans les datacenters bataves risquent fort d’être nettement plus élevés en 2022, voire dans les années à venir.

Le gouvernemental hollandais a révélé que les 28 datacenters de Wieringermeer, où sont situés ceux de Microsoft et de Google, ont utilisé 550 millions de litres d’eau potable, soit 0,5 % de l’approvisionnement total en eau potable de la région, qui était de 112 milliards de litres.

Share: