La mise à jour OpenStack StarlingX 2.0 intègre Kubernetes

Pour la publication du projet de plate-forme de périphérie 2.0, la mise à jour StarlingX 2.0 de la OpenStack Foundation a franchi une étape importante avec l’intégration du moteur d’orchestration de conteneurs Kubernetes, qui facilite l’utilisation des conteneurs dans les déploiements périphériques.

Basé sur la contribution de code de Wind River Systems, StarlingX a fait ses débuts à la fin de 2018 pour permettre le développement et le déploiement d’une infrastructure logicielle de cloud computing de pointe. L’un des gros différenciateurs de StarlingX est qu’il est pré-intégré et que toutes les dépendances, les versions et les tests sont déjà effectués, ce qui simplifie le déploiement.

StarlingX est une avancée importante pour le Edge Computing, dont le principe de base est que la puissance de calcul est déployée sur les extrémités du réseau, qu’il s’agisse d’une station de base 5G cellulaire, d’un site distant ou d’un département.

On notera également qu’avec StarlingX 2.0, et bien que cette solution fasse partie d’OpenStack Foundation, les entreprises peuvent déployer des conteneurs de workloads sur du barre métal… sans OpenStack. Ce dernier n’est donc plus un composant requis pour le déploiement d’une plate-forme cloud.

La communauté StarlingX est particulièrement active, elle s’emploie à rendre la version 3.0 disponible plus tard cette année. Et ensuite, elle devrait produire 2 versions de StartlingX par an.

Share: