Lauréat 2022 du PRIC, les Plombiers du Numérique réinventent l’ingénierie de formation au service du datacenter

La Région Île-de-France soutient au travers du PRIC (Pacte Régional d’Investissement dans les Compétences) des dispositifs innovants d’accompagnement de personnes éloignées de l’emploi. Les Plombiers du Numérique, projet d’insertion professionnelle de jeunes peu qualifiés vers les métiers des infrastructures numériques, est lauréat 2022 du PRIC.

Communiqué – Avec des formations courtes alliant remise à niveau et apprentissage du geste, les candidats apprennent les métiers de techniciens datacenters et installateurs d’équipements connectés.

Ces formations, essentiellement destinées aux jeunes issus des Quartiers Prioritaires de la Ville en décrochage scolaire, permettent à des jeunes motivés, d’accéder rapidement à des métiers d’avenir, dans un secteur en forte tension. L’appel à projet, qui a obtenu le soutien des fédérations France Datacenter et d’Infranum est porté par le CFP – Grand Paris Sud. Ce projet apporte une véritable réponse aux besoins des entreprises et des territoires.

Les Plombiers du Numérique, projet d’insertion professionnel conçu par l’association Impala Avenir Développement, vise à former des jeunes en insertion, sans diplôme, aux métiers nouveaux des infrastructures numériques. La sélection des candidats se fait uniquement sur leur motivation. Ce dispositif doit son succès à la création de synergies entre les différents acteurs engagés dans le projet. Fédérations, collectivités locales, entreprises et associations travaillent ensemble pour accompagner les jeunes jusqu’à l’emploi.

Chaque école est portée par une association spécialisée dans l’insertion. Les trois écoles d’Île-de-France, portées par le CFP GPS (Centre de Formation et de Professionnalisation de Grand Paris Sud), et les associations Aurore et Hub de la Réussite (E2C77), ont postulé en consortium à l’appel à projet PRIC pour
proposer un parcours sécurisé aux bénéficiaires.   « Le soutien de la Région nous permettra d’accompagner 140 jeunes d’Ile-de-France à l’emploi dans les métiers du datacenter et de la smart city d’ici la fin 2023 sur les plateaux de Grigny, Meaux et Montreuil » précise Florian du Boys, fondateur des Plombiers du Numérique.

Le datacenter : un secteur dynamique en tension

L’Île-de-France accueille environ un tiers des datacenters français, ce qui la place au quatrième rang européen. Centres de stockage des sociétés numériques, piliers de l’e-économie, les datacenters ont besoin de techniciens pour maintenir en bon état de fonctionnement les équipements des clients de ces sites ultra sécurisés. Avec le soutien de France Datacenter, qui fédère l’ensemble des acteurs de cet écosystème, les formations des Plombiers du Numérique créent des passerelles entre les jeunes et les plus grands opérateurs tels qu’Interxion, Equinix, Data4, Euclyde, Telehouse ou Databank…

Les entreprises s’engagent en amont du dispositif, accueillent en stage, participent à des simulations d’entretien, proposent du mécénat de compétences, des visites de site et recrutent. Les formations techniciens datacenter et infrastructures numériques d’Île-de-France atteignent 75% de sorties positives (CDD-CDI).

Une formation adaptée aux publics éloignés de l’emploi

Les publics visés par le PRIC sont peu intéressés par les cursus traditionnels. Ils souhaitent rejoindre le monde du travail rapidement pour des raisons souvent financières. Les formations préqualifiantes des Plombiers du Numérique se veulent innovantes. Elles sont construites pour que l’apprentissage se fasse par la pratique de gestes simples, sur un plateau technique, avec des professionnels du métier. Le programme est adapté en fonction des territoires et des besoins des entreprises qui recrutent.

Les formations sont structurées en 3 temps : une remise à niveau et un travail validant le projet professionnel, une formation technique par le geste et une période d’immersion en entreprises sous forme de stage.

Elles ouvrent vers des métiers aussi divers que variés : l’installation et la maintenance de salles informatiques, l’installation d’équipements de télécommunication ou de technologie des courants faibles (alarmes anti-intrusion, alarmes incendie, contrôle d’accès, surveillance vidéo …), ou le déploiement et raccordement de réseaux de communication en fibre optique (tirage de câbles, pose et raccordement des équipements).

L’ascenseur social fonctionne particulièrement bien dans cette filière. Avec de la motivation et de l’habilité,
ces métiers permettent aux candidats de stabiliser leur projet professionnel et de monter rapidement en
compétences dans des secteurs qui peinent à recruter.

A propos du projet les Plombiers du Numérique

Les Plombiers du Numérique est un projet de l’association Impala Avenir Développement (association à but non lucratif) qui a pour objectif de soutenir des programmes de formation aux métiers porteurs des
infrastructures numériques à destination de publics déscolarisés et éloignés de l’emploi. Les programmes de formation sont courts, pratiques et duplicables pour répondre aux besoins de recrutement de secteurs en tension. En 4 ans, l’association a formé avec ses partenaires, plus de 900 jeunes et bénéficiaires du RSA.

Chacune de ses 18 écoles peut accueillir 2 ou 3 sessions de 12 jeunes/an. Le projet est construit pour être
rapidement essaimé géographiquement, ainsi que sur différents métiers du geste en tension. Impala Avenir est à la fois une fondation sous l’égide de la fondation Caritas France, un fonds de dotation et une association qui porte ses propres projets. A travers sa fondation, Impala Avenir est habilité à la collecte de fonds et à l’émission des reçus fiscaux.

Sites : www.lesplombiersdunumerique.org et www.impalaavenir.com

Share: