Le centre de calcul du CERN franchit les 200 Po de données archivées sur bande magnétique

Le centre de calcul du CERN vient de franchir le 29 juin dernier les 200 pétaoctets de données archivées de façon permanente sur bandes magnétiques.

Revue de presse - Article du CERN du 06/07/2022 - Autrice : Mélissa Gaillard

En image, le centre de calcul du CERN. Photo de Robert Hradil, Monika Majer/ProStudio22.ch

D’où viennent ces données ? Les détecteurs du Grand collisionneur de hadrons (LHC) produisent approximativement un milliard de collisions par seconde qui génèrent environ un pétaoctet de données chaque seconde. De telles quantités de données ne sont pas enregistrables par les systèmes informatiques actuels et elles sont donc filtrées par les expériences pour ne garder que les données « intéressantes ». Ces données, une fois filtrées, sont ensuite envoyées au centre de calcul du CERN pour y être agrégées. Une reconstitution initiale des données y est également effectuée et une copie est archivée à long terme sur des bandes magnétiques. Malgré la réduction drastique des données effectuée par les expériences du LHC, le centre de calcul du CERN traite en moyenne un pétaoctet de données chaque jour. C’est ainsi que le cap des 200 pétaoctets stockés a été franchi 29 Juin dernier.

(…) La suite cliquer ici

Share: