Le Crédit Agricole déploie la technologie de refroidissement par immersion d’Asperitas

Asperitas équipera les datacentres Tier 4 du Crédit Agricole avec ses solutions de refroidissement par immersion.

La technologie Asperitas, basée sur le refroidissement liquide par immersion, permettra aux datacenters du Crédit Agricole de réduire leurs coûts énergétiques et leur empreinte environnementale, tout en se préparant à un avenir proche avec des applications plus axées sur le calcul et où des solutions haute densité sont nécessaires.

En 2018, un projet pilote avec Asperitas Immersed Computing a été installé pour le Crédit Agricole, au cours duquel la technologie a été validée et répondait à tous les standards de datacenter de niveau Tier IV. Le projet pilote de la solution Asperitas au datacenter de Greenfield, le plus grand du Crédit Agricole, a géré plus de 40% de la charge de travail bancaire à Chartres.

Le module a été exposé à de nombreuses fluctuations météorologiques et a réalisé des performances exceptionnelles, comme en témoigne l’indicateur d’efficacité énergétique PUE passant de 1,4 à 1,03 en hiver et 1,04 lors d’une canicule.

Sur la base de ce succès, la prochaine étape du projet est d’installer plusieurs modules Asperitas dans deux datacenters, occupant un potentiel de 150 mètres carrés de surface au sol, contre 6000 mètres carrés d’espaces blancs actuellement.

La solution AIC24 embarque la technologie Immersed Computing. Le système utilise la circulation de fluide entraînée par convection naturelle, sans pompe. Cette approche unique permet au refroidissement par immersion d’être à la fois indépendant du climat (free cooling jusqu’à 48 degrés) et entièrement prêt à réutiliser la chaleur (plus de 98% d’énergie transformée en eau chaude). Elle utilise le produit Shell Immersion Cooling Fluid, produit par la technologie gas-to-liquides (GTL). Ainsi que des serveurs Dell adaptés.

Un aspect unique de la solution d’Asperitas est sa capacité à offrir un refroidissement par eau chaude, ce qui permet de refroidir les datacenters, même dans les zones chaudes. La solution convertit toute l’électricité utilisée pour le matériel en une forme d’énergie utilisable: de l’eau chaude d’au moins 55 degrés. Cela permettrait aux datacenters de se transformer en fournisseurs de chaleur résiduelle à grande échelle

Selon Jean Buet, à la tête des datacenters du Crédit Agricole : « La solution de refroidissement par immersion proposée par Asperitas nous permet d’augmenter la densité de notre datacenter sans travaux majeurs. Nous pouvons ainsi proposer à nos clients une solution à haute densité thermique qui répond à la fois à leur demande croissante et aux nouveaux défis technologiques qui apparaissent avec la nouvelle génération d’équipements informatiques. Après deux ans d’observation en production, nous avons décidé de déployer cette solution. »

Share:

1 thought on “Le Crédit Agricole déploie la technologie de refroidissement par immersion d’Asperitas

Comments are closed.