Le FBI a arrêté Dionysus, le terroriste qui menaçait les datacenters d’Amazon

En janvier dernier, après avoir déclaré avoir participé à la tentative d’insurrection du Capitole, à Washington DC, sans pour autant y pénétrer, un individu se présentant sous le nom de Dionysus publiait sur le forum MyMilitia.com – dédié à l’organisation de groupes de milices paramilitaires américaines – un message plein de menace, celui de s’attaquer à des datacenters de Virginie.

L’homme déclarait vouloir “mener une petite expérience“, qui “attirerait beaucoup de chaleur” et pourrait être “dangereuse“. Son projet était de plastiquer au C-4 un datacenter d’AWS dans le but de “tuer environ 70% d’Internet“. Dans un nouveau message posté le 19 février, il montrait une liste manuscrite d’adresses de datacenters AWS, dont la plupart étaient situés en Virginie.

Amazon a pris la menace très au sérieux et renforcé la protection de ses datacenters sur le sol américain.

Seth Aaron Pendley, alias Dionysus

Seth Aaron Pendley, 28 ans, résident de Wichita Falls au Texas, a été arrêté jeudi dernier, 8 avril. Il a été piégé à Fort Worth par un agent du FBI infiltré, auprès duquel il a acquis des engins explosifs, du C-4 et un cordon détonateur, qu’il comptait utiliser contre un datacenter.

Dans l’enregistrement de la conversation qu’il a entretenue avec l’agent, il a déclaré qu’il prévoyait d’attaquer des serveurs Web qui, selon lui, fournissaient des services au FBI, à la CIA et à d’autres agences fédérales. Il a également déclaré qu’il espérait faire tomber “l’oligarchie” actuellement au pouvoir aux États-Unis.

L’homme a envoyé à l’agent du FBI une carte dessinée à la main de l’installation AWS qu’il prévoyait d’attaquer. Et une photographie d’un petit modèle des boîtes qu’il avait l’intention de construire pour diriger des explosions.

Les enquêteurs du FBI qui ont fouillé sa maison ont trouvé des cartes dessinées à la main, des notes et des cartes mémoire relatives à l’attaque prévue, ainsi que des masques et des perruques, un pistolet qui avait été peint pour ressembler à un pistolet jouet, et une machette avec “Dionysos” gravé sur la lame.

Dès le lendemain de son arrestation, Seth Aaron Pendley a été déféré devant un juge d’un tribunal fédéral du Texas et inculpé par plainte au pénal au motif de “tentative malveillante de détruire un bâtiment avec un explosif“. Avant son jugement définitif, Seth Aaron Pendley est considéré comme présumé innocent. S’il est reconnu coupable par un tribunal, il risque jusqu’à 20 ans de prison fédérale.

Lire la déclaration de l’U.S. Attorneys Northern District of Texas, Department of Justice, U.S. Attorney’s Office, Northern District of Texas

Share:

1 thought on “Le FBI a arrêté Dionysus, le terroriste qui menaçait les datacenters d’Amazon

Comments are closed.