Le focus de Google sur Melbourne : région Google Cloud, faible latence avec NEXTDC et câbles sous-marins

Google Cloud a annoncé l’ouverture d’une nouvelle région Cloud à Melbourne, la Melbourne Cloud Zone. C’est la seconde en Australie, la 11ème en Asie-Pacifique, et la 27ème région connectées au réseau mondial hautes performances Google Cloud.

La région s’ouvre avec trois zones de disponibilité pour se protéger contre les interruptions de service. Google y propose un portefeuille de produits, notamment Compute Engine, Google Kubernetes Engine, Cloud Bigtable, Cloud Spanner et BigQuery.

Google a lancé en 2017 sa première région Cloud en Australie, à Sydney. La région Cloud de Melbourne représente une étape dans l’expansion continue de l’infrastructure Cloud en Australie.

Melbourne Cloud Zone va profiter aux datacenters de Melbourne

L’annonce de l’ouverture d’une région cloud d’un géant du cloud public est toujours une bonne nouvelle pour les fournisseurs locaux de services de datacenters. L’annonce par Google Cloud de l’ouverture de la région de Melbourne n’y échappe pas, au profit des fournisseurs de datacenters australiens.

NEXTDC est le premier à se signaler. Le datacenter M2 de NEXTDC à Melbourne offre des échanges de données sans latence vers Google Cloud. C’est le dernier emplacement d’hébergement cloud de Google Cloud, un emplacement d’hébergement qui s’interconnecte directement à Google Cloud Zone 1 et Zone 2 dans deux installations différentes de Melbourne, offrant une résilience et une redondance améliorées.

Les clients de NEXTDC utilisant le datacenter M2 pour se connecter à Google Cloud peuvent ainsi bénéficier d’une réduction de latence d’au moins 10 fois via le trafic acheminé à Melbourne plutôt que via Sydney. NEXTDC dispose également d’un réseau interconnecté de sites Google Cloud Interconnect à Melbourne, Sydney et Brisbane.

Câbles sous-marins

Google continuera d’investir dans l’extension de la connectivité dans les régions d’Australie et de Nouvelle-Zélande en travaillant avec des partenaires pour établir des câbles sous-marins, notamment INDIGO et JGA South, et des points de présence dans les grandes villes comme Sydney, Melbourne, Perth, Canberra, Brisbane et Auckland.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste