Le marché de l’hyperscale ralentit, CyrusOne licencie

Le géant américain des datacenters – un parc de 48 datacenters construit à coup de rachats, dont les 4 datacenters européens de Zenium, ou de construction comme à Amsterdam et Dublin – va licencier 55 de ses employés, soit 12% de ses effectifs.

Officiellement, le licenciement est lié au ralentissement du marché des hyperscalers. Ce qui imposerait au groupe de “réduire notre structure de coûts pour aligner plus étroitement l’entreprise avec les conditions actuelles du marché“, dixit le CEO Gary Wojtaszek.

Difficile de valider cet argument lorsque le groupe annonce un chiffre d’affaire au troisième trimestre 2019 de 250,9 millions de dollars, en hausse annuelle de 21%, et que l’action est passé en 4 ans de 30 à 70 dollars.

Il semble plus judicieux de se pencher sur les rumeurs de projets de cession de CyrusOne. En septembre dernier c’est Digital Realty qui aurait été sur les rangs. Aujourd’hui ce sont des investisseurs institutionnels et fonds spécialisés qui semblent avoir la côte.

Une réduction de 12% des effectifs représenterait une diminution des charges annuelles de l’ordre de 10,7 millions de dollars, un petit coup de pousse pour un éventuel acquéreur ?

Share:

1 thought on “Le marché de l’hyperscale ralentit, CyrusOne licencie

Comments are closed.