Le prochain hub européen sera… la péninsule ibérique

Avec la multiplication des projets de câbles sous-marins qui atterrissent en Espagne et au Portugal, la péninsule ibérique se prépare à devenir un hub européen transatlantique.

Plus qu’un frémissement, les projets bouillonnent…

  • Marea est un câble sous-marin qui part de Bilbao, en Espagne, pour rejoindre la Virginie.
  • Grace Hopper s’inscrit en parallèle de Marea, un câble sous-marin qui part également de Bilbao, pour rejoindre New York plus au nord.
  • EllaLink a le projet se développer un câble sous-marin entre la ville portugaise de Sines et la ville brésilienne de Fortaleza.
  • 2Africa est un projet de Facebook, Orange, Vodafone et China Mobile International, et d’autres, pour créer un anneau de câble sous-marin entourant le continent africain, relié à la péninsule ibérique.
  • Barcelona Cable Landing Station a débuté la construction à Barcelone d’un port capable de recevoir jusqu’à 8 câbles à fibres optiques.
  • Telefónica projette de vendre sa filiale Telxius, et une partie des câbles sous-marins qu’elle exploite, en vue d’une éventuelle introduction en bourse.

Nous évoquons régulièrement les projets de câbles sous-marins et les points d’atterrissages qui les accompagnent. Nous suivons plus particulièrement le hub de Marseille, très recherché, et porte ouverte via certains de ces câbles vers l’Asie, le Proche et le Moyen Orient, et vers l’Afrique.

Il faudra également dans les prochaines années suivre les projets ibériques qui s’ouvrent sur l’Amérique Latine et pour certains proposent d’intéressantes alternatives vers l’Amérique du Nord.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste