L’entretien du chiller (refroidissement) en 4 étapes

Notre commentaire – Argument supplémentaire pour l’entretien des systèmes de refroidissement, la pandémie qui augmente la responsabilité des datacenters et des équipes de maintenance.

Goodway Technologies, spécialiste américain de l’entretien et du nettoyage des systèmes de refroidissement (chiller) et CSV, nous propose quatre étapes pour un entretien approprié de ces équipements, qui occupent une place importante dans le budget opérationnel du datacenter.

L’objectif est de tirer avantage du nettoyage, de la maintenance, et de la fin de saison du refroidissement de ces équipements, en maintenant leur efficacité, et en identifiant le plus tôt possible les problèmes éventuels d’usure, de corrosion, de fuites voire de panne.

L’entretien permet en particulier d’éviter les dépenses inutiles et les pertes de temps liées aux réparations ou aux exploitations supplémentaires. Une maintenance régulière réduit ces coûts et valorise les gestionnaires des datacenters.

Améliorer la performance du refroidissement en 4 étapes

Les recommandations de Goodway Technologies :

  • Étape 1: Tenir à jour un journal de fonctionnement quotidien

Surveiller les paramètres de fonctionnement clés et tenir un journal de fonctionnement, à mettre à jour de une à quatre fois par jour, comme le recommande le Federal Energy Management Program (FEMP).

  • Étape 2: Gardez les tubes propres

Surveiller régulièrement l’encrassement et le tartre – la perte de charge est un indicateur – qui peuvent réduire l’efficacité des systèmes de refroidissement. Qui doivent être a minima nettoyés une fois par an. Le nettoyage peut chimique et mécanique.

  • Étape 3: Assurez une unité sans fuite

Les fuites peuvent affecter l’efficacité et le fonctionnement du système tout en libérant des réfrigérants dangereux. Et la consommation des réfrigérants doit rester dans les niveaux recommandés par le fabricant. Les temps de purge d’air doivent être mesurés, un allongement de ces temps peut indiquer une fuite. Enfin la recherche de bulles et la vérification de tous les joints et connexions avec un analyseur de gaz peuvent aider à suivre les niveaux de réfrigérant.

  • Étape 4: Maintenir un traitement adéquat de l’eau

Entre les nettoyages, il est important de mettre en œuvre un programme de traitement de l’eau, qui aide à réduire, mais pas à éliminer complètement, l’accumulation de contaminants sur les surfaces de transfert de chaleur, ce qui peut entraîner une perte d’efficacité et la croissance de bactéries nocives.

Repris d’un article de Facility Executive.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste