Les DAF comptent accélérer la digitalisation et les critères RSE

Les DAF font le point sur leurs manques et les nouvelles priorités post-COVID. Les responsables financiers comptent accélérer la digitalisation de leurs processus et considèrent les critères ESG (ou RSE) comme une priorité pour les trois prochaines années.

Workday, l’un des leaders des solutions Cloud pour la gestion financière et les ressources humaines, a mené une enquête afin de comprendre les impacts de la pandémie de COVID-19 sur la fonction Finance et la manière dont cette dernière s’est adaptée à ce climat incertain. Pour ce faire, Workday a interrogé plus de 260 DAF qui ont notamment dévoilé que la gestion et l’analyse de données ont été les principales problématiques au cours de l’année 2020. Le manque de données exploitables aurait notamment empêché les entreprises de prendre de meilleures décisions plus rapidement dans l’incertitude persistante.

Selon l’enquête, seuls 19 % des directeurs financiers ont automatisé la quasi-totalité de leurs processus et digitalisé leur reporting financier. Alors que la majorité des entreprises sont en pleine transformation numérique, les DAF ont également pointé du doigt des failles dans leurs données qui ont affecté leur performance au cours de l’année écoulée : 28 % des sondés considèrent que l’absence de données a impacté des lancements de produits, 24 % déclarent que cela a créé un écart dans les prévisions financières, tandis que 17 % d’entre eux estiment que l’absence de données a ouvert la voie à des investissements inadaptés aux objectifs.

Les autres enseignements de l’enquête

L’absence de données précises a considérablement entravé la capacité d’exécution. Près de la moitié (49 %) des directeurs financiers affirment que la principale problématique rencontrée par leur organisation au cours des douze derniers mois a été leur incapacité à s’appuyer sur des données précises, afin de prendre rapidement des décisions éclairées.

Les DAF ont donc investi pour combler ces manques. Ainsi, 50 % d’entre eux auraient accompli des progrès en ce sens au cours des 12 derniers mois, en mettant en place un socle intelligent (création d’une source d’informations unique rassemblant les données Finance, RH et opérationnelles), et en s’appuyant sur des capacités d’analyse avancée afin de prendre de meilleures décisions.

La priorité pour les 3 ans à venir: investir dans le Cloud et le Machine Learning. Actuellement, près de deux tiers (60 %) des directeurs financiers investissent afin de migrer leurs processus dans le Cloud et déploient des solutions d’intelligence artificielle et de Machine Learning pour accompagner leur transformation digitale.

Au-delà des investissements technologiques, les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG ou Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ) ainsi que la diversité et l’inclusion (D&I) s’affirment comme des priorités. Les critères ESG et les problématiques de diversité et d’inclusion représentent des enjeux émergents et prioritaires pour respectivement 29 % et 26 % des sondés. Ces sujets passent devant d’autres enjeux, tels que la cybersécurité et les cryptomonnaies.

Il apparaît clairement que, durant la pandémie, le manque d’informations exploitables a empêché certaines entreprises de saisir des opportunités dans une variété de secteurs, déclare Barbara Larson, senior vice president, Accounting, Tax, and Treasury chez Workday. Le principal manque identifié par les DAF concerne l’impossibilité de disposer rapidement de données capables de faciliter la prise de décisions. Grâce à Workday, les entreprises peuvent mettre en place une plateforme de données Cloud et intelligente, et réunir leurs informations Finance, RH et Opérations au sein d’un même système. En plus de combler les manques actuels, cette solution pose les bases nécessaires à l’extraction d’informations exploitables et à la compétitivité des entreprises.

À propos de l’enquête

Workday a interrogé plus de 260 DAF issus d’entreprises des secteurs privé et public comptant entre 500 et 5 000 employés en Australie, en Nouvelle-Zélande, à Singapour, aux États-Unis, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. L’enquête a été menée en ligne en mars 2021.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste

1 thought on “Les DAF comptent accélérer la digitalisation et les critères RSE

Comments are closed.