Lhyfe ouvre une filiale en Allemagne, quadruple son carnet de commandes, recrute et remporte un AMI

A l’occasion de la pose de la première pierre de son premier site de production et de son Centre de R&D, Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène vert renouvelable, pionnier européen dans cette méthode de production propre (en connexion directe avec une source d’énergie renouvelable), annonce son déploiement à l’international et ses dernières avancées.

Lhyfe ouvre une filiale en Allemagne et se déploie à l’international

Pour l’ouverture de sa première filiale à l’international, Lhyfe a choisi l’Allemagne. Avec son plan à 9 milliards d’euros, le voisin germanique est un partenaire majeur en Europe pour le marché de l’hydrogène. Pour développer son hydrogène propre outre-Rhin, Lhyfe s’appuiera notamment sur une pointure, Luc Grare, ex-Vice-Président Sales & Marketing de NEL, le leader mondial de la fabrication d’électrolyseurs : « Lhyfe, c’est une innovation dans l’innovation. Ils font partie des quelques acteurs capables de faire bouger très rapidement les lignes de l’hydrogène vert. Je suis ravi de rejoindre l’équipe pour placer Lhyfe au cœur des projets les plus ambitieux en Allemagne ».

Cette première filiale inaugure une série de déploiements en Europe. D’ici la fin de l’année, Lhyfe comptera des représentants en Espagne, en Italie, au Portugal et en Europe du Nord.

Lhyfe parmi les cinq lauréats de l’AMI Sea-GRID pour la production d’énergie en mer

Lancé par Centrale Nantes, RTE et Enedis, avec le soutien de Solutions&Co, en février dernier, l’Appel à Manifestation d’Intérêt (AMI) Sea-GRID a retenu Lhyfe parmi ses cinq lauréats pour son projet de production d’hydrogène propre en mer. Lhyfe bénéficiera de l’excellence technologique de Centrale Nantes, Enedis et RTE pour l’étude de la faisabilité, déploiera un démonstrateur au SEM-REV et sera accompagné dans le développement de son projet par les partenaires de Sea-GRID. Lhyfe mènera ses recherches sur la production d’hydrogène propre en mer dans son Centre de R&D, dont la première pierre a été posée samedi 26 septembre à Bouin. Objectif : avoir un démonstrateur en mer dans moins de deux ans.

En 6 mois, Lhyfe passe de 10 à 40 projets aux dimensions croissantes

Si Lhyfe travaillait l’an dernier sur des projets d’une moyenne de 300 kilos d’hydrogène / jour, ceux-ci ont pris de l’envergure, pour viser désormais au minimum 1 tonne / jour. L’entreprise est passée en 6 mois de 10 à 40 projets dont une bonne partie se situe à l’international, notamment en Allemagne et en Europe du Nord ; présageant un déploiement dans 6 pays européens.

Doubler les effectifs en un an

En janvier 2020, Lhyfe comptait 13 personnes. En fin d’année, elle en comptera 30, et continuera dans cette lancée de développement en 2021. L’entreprise recrute pour accompagner son développement international, technique et commercial.

Matthieu Guesné, Président fondateur de Lhyfe : « 1 an après notre lancement , nous sommes fiers du chemin parcouru : accueil excellent en France et à l’étranger pour notre hydrogène propre, de plus en plus de territoires qui souhaitent déployer rapidement des sites de production en local, tel que nous le proposons, équipe et projets en croissance, lancement du chantier de notre premier site, de l’hydrogène vert et renouvelable disponible dans quelques mois seulement en quantités industrielles … tandis que le plan hydrogène annoncé par le gouvernement va encore contribuer à développer la filière hydrogène et à démocratiser le marché : une excellente nouvelle pour aider nos partenaires à adresser nos enjeux de transition énergétique en passant à l’hydrogène le plus rapidement possible. »

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste