Lhyfe pose la première pierre du 1er site européen de production industrielle d’hydrogène vert renouvelable

Lhyfe, le SyDEV et Challans Gois posent la première pierre du 1er site européen de production industrielle d’hydrogène vert renouvelable à Bouin (85)

Ce samedi 26 septembre, Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène, pionnier européen dans cette méthode de production propre (en connexion directe avec une source d’énergie renouvelable), le SyDEV et sa SEM Vendée Energie, la Communauté de Communes de Challans Gois, avec le soutien du département de la Vendée, de BPIfrance, de la région des Pays de la Loire et de l’Etat, ont posé la première pierre du premier site de production industrielle d’hydrogène vert renouvelable aux pieds des éoliennes de Bouin, en Vendée. Livraison prévue : printemps 2021.

Ce projet industriel s’inscrit pleinement dans la stratégie nationale pour le développement de l’hydrogène décarboné en France annoncée le 8 septembre par le gouvernement. Lhyfe et la filière des Pays de la Loire seront donc, sur la partie production, des précurseurs dans le déploiement de cette stratégie.

Le chantier du site de Bouin a démarré comme prévu en juillet. Au programme, 2 bâtiments : un bâtiment industriel de 700 m² dédié à la production d’hydrogène vert renouvelable, et qui sera directement connecté aux éoliennes, et 200 m² de bureaux qui hébergeront le premier Centre de R&D de Lhyfe dédié à la production d’hydrogène offshore, le tout sur une parcelle de 4 000 m² située à proximité du Port-du-Bec. Les pelleteuses ont déjà quasiment terminé les phases de terrassement et de remblais. Suivront, en novembre, les travaux de béton, puis de charpente jusqu’au raccordement aux éoliennes en février.

Lhyfe recevra alors ses différents équipements – notamment son électrolyseur – pour passer aux phases d’assemblage et de tests. La livraison des 300 premiers kilos d’hydrogène renouvelable journaliers est prévue pour le printemps 2021.

Le chantier sollicitera l’intervention d’une trentaine d’entreprises (BTP et études), quasiment toutes locales (28 sur 30). Toutes ont été sensibilisées à la dimension écologique du projet et se sont engagées à limiter leur impact environnemental (comme à travers l’utilisation de pelleteuses hybrides par exemple).

A côté de l’usine de production, le premier Centre de R&D de Lhyfe sera dédié à ses recherches sur l’optimisation du process de production onshore et sur le développement de la production d’hydrogène propre offshore (en mer). Doté d’un parcours de visite pédagogique, le site comprendra notamment des bassins de test et une plateforme technologique sur laquelle tous ses équipements seront testés dans les conditions salines et corrosives de l’océan. Lhyfe prévoit d’investir 7,5 millions d’euros dans la Recherche et le Développement au cours des trois années à venir.

  • Alexandre Huvet, Président de Challans Gois Communauté : « La transition écologique est une priorité de Challans-Gois. Le projet de Lhyfe cochant tous les critères de notre Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET) tout en respectant l’équilibre financier que nous nous sommes fixé, nous sommes très fiers d’avoir contribué à sa faisabilité et d’accueillir le premier site de production d’hydrogène propre en France. Nous installerons prochainement une station de distribution et doterons notre service de collecte d’ordures ménagères de bennes fonctionnant à l’hydrogène. Ce projet va participer au rayonnement et à l’attractivité de notre territoire, nous saurons nous appuyer sur cette nouvelle expérience pour conduire d’autres opérations de même envergure écologique afin de jouer pleinement notre rôle de facilitateur, d’appui au développement, à la mutation de l’économie de notre territoire et de l’économie tout court. »
  • Alain Leboeuf, Président du SyDEV et de Vendée Energie : « La Vendée est aux avant-postes en matière de mobilité durable. Le SyDEV – service public de l’énergie – est fier d’avoir œuvré proactivement au déploiement de ce site de production, mais aussi de plusieurs stations de distribution en Vendée pour alimenter les bus de la Roche-sur-Yon, des Sables d’Olonne, les bennes à ordures de Challans et Saint-Gilles-Croix-de-Vie, ou encore des véhicules de pompiers voire même des camions du département. La première station hydrogène vendéenne sera mise en service à la Roche-sur-Yon courant 2021. D’autres projets de stations sont à l’étude sur le territoire. La preuve qu’un modèle d’écosystème durable, viable, vertueux et transposable existe pour la mobilité décarbonée. »
  • Matthieu Guesné, président fondateur de Lhyfe : « C’est un formidable défi qui réunit les entreprises engagées sur le chantier et notre équipe technique pour livrer d’ici 9 mois. L’enjeu environnemental est majeur. Nous nous réjouissons d’ailleurs que ce projet s’inscrive dans la stratégie nationale pour développer l’hydrogène décarboné en France. Nous sommes reconnaissants envers nos partenaires d’avoir rendue possible la construction de notre tout premier site de production, le premier en Europe à produire de l’hydrogène propre à l’échelle industrielle. Nous sommes désormais prêts pour le déploiement de notre solution sur une quarantaine de projets en France et en Europe. »
  • Christelle Morançais, Présidente de la Région Pays de la Loire : « Lhyfe n’est pas un projet industriel comme un autre. Lhyfe est un rêve : celui qui consiste à tirer de la nature l’énergie dont nous avons besoin, sans lui nuire, sans lui causer de dommages. Un rêve qui réconcilie le progrès qui est l’essence de l’homme et la nature sans laquelle nous ne sommes rien. Lhyfe est un acteur essentiel de l’écosystème émergent, que nous sommes fiers d’accompagner. Cet écosystème, qui se déploie à Bouin et à travers de nombreux autres projets dans les territoires, nous le soutenons à travers un effort sans précédent de 100 millions d’euros. Notre ambition est claire : d’ici 10 ans, nous voulons faire des Pays de la Loire la 1ère Région de l’hydrogène en France. »
  • Benoît Calatauyd, Responsable transition énergétique – Bpifrance : « Aux côtés de la Banque des territoires, Bpifrance accompagne pleinement l’essor de l’hydrogène décarboné en France à travers des projets locaux comme celui porté par Lhyfe en Vendée. Ce type de projet local contribue au développement économique des territoires et à leur décarbonation, en réunissant l’ensemble des acteurs de la chaine de valeur, de la production aux usages, en particulier ceux de mobilité propre. Le projet Lhyfe constitue en ce sens une formidable opportunité pour contribuer à développer l’emploi sur le territoire vendéen tout en contribuant à décarboner l’activité économique. »
Share:

1 thought on “Lhyfe pose la première pierre du 1er site européen de production industrielle d’hydrogène vert renouvelable

Comments are closed.