L’IA au service de l’économie circulaire appliquée aux serveurs cloud de Microsoft

Notre commentaire – L’économie circulaire est dans l’ère du temps, c’est d’ailleurs un des axes de réflexion du think tank Datacenter en Transition (cliquer ici). A l’échelle de Microsoft, la démarche est intéressante, mais l’éditeur a indiqué qu’elle ne concernera que les nouveaux campus ou régions de datacenters majeurs qu’elle construit…

Microsoft s’engage à appliquer les principes de l’économie circulaire aux équipements informatiques de ses régions cloud. Des algorithmes d’Intelligence Artificielle (IA) aideront à trier les pièces des serveurs et autres matériels mis hors service, et à déterminer lesquels peuvent être réutilisés.

Pour soutenir son activité de services cloud en croissance rapide, Microsoft est présent sur plus de 160 datacenters, héberge plus de 3 millions de serveurs et équipements connexes assemblés sous le modèle OCP (Open Compute Project), et dont la durée de vie moyenne est d’environ cinq ans.

Microsoft prévoit d’augmenter sa réutilisation de composants de serveur de 90% d’ici 2025. Pour cela il applique le machine learning au tri sur place des pièces qui peuvent être réutilisées par Microsoft et ses clients, rachetées par ses fournisseurs, ou vendues. L’objectif est également de réduire les temps d’arrêt du datacenter.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste