L’Inde investit massivement dans ses datacenters

L’Inde n’échappe pas à la vague des datacenters. En l’espace d’une semaine 12 milliards $ d’investissements dans de nouveaux campus ont été annoncés.

  • Le groupe indien Adani a annoncé son projet d’investissement de plus de 10 milliards de dollars sur 20 ans dans des campus de datacenters.
  • Le promoteur immobilier Hiranandani a créé Yotta, une entreprise construction de datacenters à Mumbai, Panvel (terminé fin 2019) et Chennai, qui investira environ 2,1 milliards de dollars au cours des 5 à 7 prochaines années.

Les campus de Yotta devraient s’étendre sur près de 50 hectares, à proximité des stations d’atterrissage de fibres optiques de Mumbai, avec une capacité cumulée de plus de 60 000 baies serveurs et d’une puissance de 500 MW.

 

Share: