L’Islande expérimente le secours sur hydrogène vert

Sous la supervision d’Icelandic New Energy, Landsvirkjun (réseau d’énergie) et Verne Global (datacenters) évaluent l’hydrogène vert en remplacement des combustibles fossiles pour le secours durable des datacenters.

L’Islande bénéficie d’une position particulière : c’est le pays qui détient la part la plus élevée d’énergie renouvelable dans l’ensemble de son budget énergétique. Le réseau islandais Landsvirkjun, la compagnie nationale d’électricité, est déjà presque 100% vert.

Il reste pourtant plusieurs points noirs, dont les datacenters, les véhicules de transport et les bateaux de pèche, qui continuent d’exploiter des combustibles fossiles. L’association Icelandic New Energy, créé en 1999 afin de promouvoir l’utilisation de l’hydrogène en Islande, s’est fixé pour objectif de remplacer ces combustibles par l’hydrogène.

Le campus de Verne Global, qui héberge des services spécialisés dans le calcul HPC et l’IA, associé à Landsvirkjun, va tester des piles à combustible à hydrogène comme option de secours durable déployée sur ses datacenters.

Share:

1 thought on “L’Islande expérimente le secours sur hydrogène vert

Comments are closed.