L’Open Compute Project (OCP) accélère dans le datacenter 

Image d’entête : contribution OCP de Microsoft

Créée en 2011 par Facebook, l’initiative Open Compute Project (OCP) réunit aujourd’hui plus de 200 membres au sein de l’Open Compute Project Foundation. L’idée d’une infrastructure ouverte dans le datacenter rencontre désormais de nombreux adeptes. Même si les déploiements peuvent peuvent paraître anecdotiques.

Une étude de IHS Markit a dévoilé qu’en 2018 le marché des équipements OCP aurait atteint 2,56 milliards de dollars, et qu’il devrait atteindre 10,7 milliards de dollars en 2022. C’est loin d’être ridicule, surtout que les plus grands fournisseurs de serveurs – Dell, HPE, Lenovo et Cisco -, qui contribuent a minima au projet, sont quantité négligeable dans l’étude.

On notera que si les grands acteurs su serveur ne marquent pas un grand intérêt pour l’initiative OCP – ils laissent pour le moment ce marché aux fabricants taïwanais, Delta, Edgecore Networks, Quanta Computer et Wiwynn -, c’est tout l’inverse dans la partie réseaux de cette même initiative. C’est dans ce domaine que les certifications d’équipements OCP sont les plus présentes avec Cisco, Dell, HPE et Mellanox.  

En bientôt une décennie, OCP est de venu le standard ouvert pour l’équipement du datacenter. Et à ce titre il ne doit pas être négligé, non pas pour ses chiffre, en effet ridicules sur un marché des serveurs proche des 170 milliards de dollars, mais pour les tendances qu’il imprime au marché, en particulier de la colocation. D’ailleurs, sur un marché du serveur sous contrainte, les ventes d’équipements OCP progressent rapidement.

Dans ces tendances, notons la conception du datacenter hyperscale, le rack 21 pouces, la simplification du support via des équipements certifiés OCP, l’intégration de nouvelles fonctionnalités sur une infrastructure non bridée par des OS propriétaires, ou encore la recherche continue de la réduction des coûts, l’efficacité énergétique et la flexibilité. Et surtout, au moment où les entreprises migrent avec une certaine réticence vers le cloud, la modernisation du legacy devient stratégique, et l’initiative OCP commence à se répandre jusque dans le ‘grand public’, c’est à dire dans les entreprises, en support du cloud privé justement et des clouds industriels.

https://www.opencompute.org/

Share: