Microsoft a atteint un PUE mondial de 1,18

Microsoft s’était fixé pour ses datacenters, qui principalement hébergent son cloud, un objectif d’efficacité énergétique avec un PUE 1,22. Pour la première fois qu’il publie ses résultats, l’éditeur fait mieux et affiche un PUE mondial de 1,18.

L’estimation des PUE (power usage effectiveness) figure aujourd’hui parmi les éléments de mesure de l’efficacité énergétique des datacenters de Microsoft. Bien évidemment les résultats varient selon l’âge des équipements, ainsi que l’implantation géographique des datacenters en trois régions, Amériques, Asie-Pacifique et Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA).

Dans un article de blog, Noelle Walsh, vice-présidente des opérations cloud et de l’innovation chez Microsoft, a rappelé : « Nous concevons et construisons nos datacenters en fonction du PUE optimal. Nous pouvons également prédire, avec une grande précision, ce chiffre PUE optimal. Comme nous innovons constamment, nous intégrons ces changements dans nos conceptions de datacenters pour nous rapprocher le plus possible de « 1 » ».

PUE (power usage effectiveness)

L’objectif de conception du PUE mondial de Microsoft était de 1,22 (notons qu’en 2008 Microsoft affichait déjà ce chiffre, mais qu’entre temps la méthode de calcul du PUE a évolué…), mais l’éditeur fait mieux en rapportant un PUE opérationnel mondial réel de 1,18.

  • Amériques : l’objectif de PUE était de 1,22, le PUE opérationnel réel est de 1,17 ;
  • EMEA : l’objectif de PUE était de 1,20, le PUE opérationnel réel est de 1,185 ;
  • Asie-Pacifique : l’objectif de PUE était de 1,32, déception le PUE opérationnel réel est de 1,405, en raison de l’énergie supplémentaire nécessitée par une élévation des températures ambiantes.

Microsoft a fixé pour sa nouvelle génération de datacenter un PUE de conception de 1,12.

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste