Microsoft renforce la sécurité cloud et hybride via l’IA

Microsoft renforce ses solutions cybersécurité grâce à l’IA pour sécuriser les environnements cloud et hybrides

En amont de la conférence RSA, rendez-vous mondial dédié à la cybersécurité, Microsoft renforce ses solutions de cybersécurité en intégrant des briques d’Intelligence Artificielle et de nouvelles fonctionnalités d’automatisation pour mieux sécuriser les environnements cloud et hybrides. Protéger de tout risque potentiel la confidentialité et l’intégrité des données de ses clients, les services et objets connectés, l’accès et l’utilisation des réseaux… constitue une priorité pour Microsoft.

Grâce à l’IA et au Machine Learning, Microsoft se dit capable de détecter et de répondre aux menaces 50% plus rapidement. 97% des opérations de sécurité du quotidien sont automatisées. 50 milliards de signaux suspects ont été analysés par Azure Sentinel en décembre 2019. Et l’Intelligence Artificielle de Microsoft s’entraîne sur près de 8 000 milliards de signaux suspects chaque jour.

La cybersécurité au cœur de l’ADN de Microsoft

Grâce à de nouvelles technologies, Microsoft reste fidèle à son engagement pour le développement d’un environnement de confiance en renforçant la sécurisation des environnements cloud et hybrides :

  • Microsoft Defender Advanced Threat Protection, suite unifiée de défense pour les entreprises, conçue pour protéger, détecter et bloquer les menaces et cyberattaques, déjà disponible sur Windows et MacOS, s’étend à Android, Linux et iOS.
  • La disponibilité d’Azure Sentinel connector for IoT et la possibilité, pour les clients d’AWS, d’importer les logs AWS CloudTrail dans Azure Sentinel, sans frais supplémentaires du 24 février 2020 jusqu’au 30 juin 2020.
  • La disponibilité d’Insider Risk Management, solution de gestion de risques internes intégrée dans Microsoft 365, dans les prochains jours.
Share: