Montage de projets en Data Centers et conseil aux investisseurs

Par Matthieu Gallego, Directeur adjoint Data center et manufacturing chez Turner & Townsend Paris

En Europe, l’industrie des datacenters se développe à un rythme croissant, et cette tendance est soutenue par le développement notamment de l’Intelligence Artificielle, du Machine Learning et de l’Internet des objets. Tous ces concepts nécessitent une quantité non négligeable de puissances et d’infrastructures de stockage.

La France fait partie des quatre premiers marchés du datacenter en Europe, et Paris reste un des lieux où la construction d’un datacenter reste challengeant en raison de la spécificité du droit, des codes locaux et de la méthodologie de construction à adopter.

De plus, l’arrivée de nouveaux acteurs dans le datacenter, notamment avec des fonds de pensions étrangers ou encore de foncières autrefois spécialisées dans le retail, à des impacts très intéressants sur ce secteur en pleine mutation et évolution.

La gestion de projets, pierre angulaire d’un projet

La gestion de projets est une partie indispensable à la construction d’un projet de datacenter. En effet, une fois le programme établi et les objectifs fixés dans un premier budget, le comité de pilotage projet devient garant du succès du projet.

Turner & Townsend garantit de manière indépendante la gestion complète de ce dernier et du programme visé en assurant la planification ainsi que la bonne réalisation des projets qui en découlent. Cela implique notamment une gestion des coûts, des risques, des intérêts des clients, de l’approvisionnement et des performances des différentes parties prenantes.

Par exemple, un des points essentiels de la gestion des coûts consiste à une optimisation de ces derniers. Par expérience, elle permet de réaliser une révision réduisant le budget final de 5% à 10% en moyenne.

Turner & Townsend réduit ainsi le risque de dépassement du budget global, un risque connut par 62% des entreprises qui en 2014 ont vu leur budget d’investissement dans les datacenters augmenter (ref : Uptime Institute study).

Le conseil aux investisseurs, une demande croissante

Sur un marché français challengeant comprenant plus de 200 datacenters sur le territoire national et de plus en plus d’investissement étrangers, il devient indispensable de répondre aux besoins de certains clients en leur apportant une vision claire de l’environnement où ils souhaitent se développer.

Pour cela, Turner & Townsend fournit des conseils et des analyses stratégiques en conseillant également en amont et en aval sur des projets de rénovation ou de construction d’un bâtiment. Cette expertise permet d’optimiser le temps et l’argent investis par notre client sur le projet en réduisant les coûts d’investissement sur l’étude d’un projet pouvant être à risque ou peu rentable.

Aujourd’hui, nous constatons que les marchés Français et en Europe du Sud ne sont pas forcément adaptés aux besoins des investisseurs étrangers.

Le manque d’indépendance de certains développeurs et d’autres acteurs peut réduire considérablement la visibilité de la rentabilité d’un projet et peut donc augmenter les risques liés aux investissements. Turner & Townsend, en tant que représentant du client, peut garantir localement les intérêts de ce dernier via une expertise et des conseils indépendants.

Les processus de construction français peuvent effrayer les investisseurs

De plus, la complexité du processus administratif français peut fortement ralentir, voir dissuader, les investisseurs étrangers absents localement.

Il existe également en France un grand nombre de montage projet (Joint Venture, …), de formes de contrats (CCAP français, Yellow book, EPCM, contrat NEC, …), ou encore de gestion d’appel d’offres (2 stages tender, PMG, …), et Turner & Townsend se charge de proposer la meilleure option pour ses clients.

Share: