Nouveau cluster de calcul QBx : Qarnot lance une nouvelle génération de datacenters

Qarnot, cloud provider français durable, présente son nouveau cluster de calcul QBx et lance une nouvelle génération de datacenters. Positionnés directement sur les lieux de consommation de chaleur (piscines, réseaux de chaleur), ces datacenters, équipés de clusters QBx, permettront de réduire les consommations de ressources du numérique.

Communiqué – Qarnot s’engage dans un virage industriel en conjuguant performance et exemplarité environnementale.

Lancé fin 2019, le cluster de calcul QB·1 avait marqué les esprits, en permettant de valoriser la chaleur fatale informatique pour chauffer de l’eau. Produit rapidement, installé et éprouvé, QB1 a connu un développement commercial réussi, et convaincu de nombreux clients.

Ce succès a encouragé les équipes R&D de Qarnot à poursuivre le travail et trouver de nouvelles pistes d’amélioration, pour proposer QBx. Avec davantage de puissance (4 à 6kW), d’évolutivité (nouvelle architecture) et de meilleurs rendements (95% de l’énergie valorisée en chaleur), QBx est le socle de la nouvelle stratégie industrielle de Qarnot.

Grâce au choix d’une architecture Open Compute Project (OCP), Qarnot élargit la palette de hardware pouvant être intégré à son cluster. La feuille de route technique de l’entreprise prévoit dans quelques semaines, grâce à ces évolutions, l’élargissement du catalogue de Qarnot avec de nouveaux services.

Jusqu’ici proposés en mode SaaS et IaaS, les clusters Qarnot sont désormais accessibles pour un usage on premise en mode dedicated bare metal. Cette nouvelle offre d’infrastructure hébergée répond aux demandes de clients voulant améliorer la performance environnementale de leur infrastructure IT, sans recourir à des services à distance.

Grâce à QBx, Qarnot affiche des performances inégalées dans le domaine du datacenter, notamment pour les PUE, ERE et WUE. Les chiffres de réduction des consommations sont probants : QBx abaisse de 60% la consommation d’énergie et de 81% l’empreinte carbone des calculs, en comparaison avec un datacenter traditionnel.

Clément Pellegrini, CTO de Qarnot, commente : « QBx marque une étape clef dans notre développement : plus puissant, ce cluster couvrira beaucoup plus de besoins de nos clients, et nous permettra d’élargir notre offre. Nous avons eu recours à OCP pour gagner en flexibilité et les tests réalisés avec de nombreux types de processeurs sont très convaincants. »

Paul Benoit, fondateur et Président de Qarnot ajoute : « Je suis très fier des équipes qui gardent toujours à l’esprit notre principe fondateur : viser l’excellence technique, la souveraineté et la performance environnementale. QBx est le point central de notre stratégie de massification : nous installons des datacenters nouvelle génération sur des sites demandeurs de chaleur. Avec Qarnot, le datacenter devient fournisseur d’énergie ! »

Share: