NTT étend la présence de ses datacenters à travers le monde

La division Global Data Centers se dote d’une importante capacité internationale en Inde, au Royaume-Uni, au Japon, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Malaisie et en Indonésie

En photo : le datacenter NTT Tokyo DC10

La division Global Data Centers de NTT Ltd. étend sa plateforme mondiale de datacenters en colocation avec de nouvelles installations sur les principaux marchés. NTT, l’un des plus importants opérateurs de datacenters au monde, exploite une plateforme de plus de 500 000 m² d’espace de colocation réparti entre 160 datacenters dans une vingtaine de pays et régions.

« Les entreprises ont aujourd’hui besoin d’une plateforme mondiale toujours plus étendue afin d’atteindre leurs objectifs croissants dans le domaine du digital », explique Masaaki Moribayashi, Executive SVP Services de NTT Ltd. « C’est pourquoi nous ne cessons de développer notre offre de datacenters de pointe sur des marchés nouveaux ou existants, dans le but de compléter notre présence géographique à travers le monde. »

Tout en répondant à la demande grandissante du marché, NTT s’engage également à observer les meilleures pratiques éco-responsables, dans la mesure du possible, dans le cadre de l’extension de sa plateforme mondiale de datacenters.

« Puisque NTT investit dans un avenir durable pour notre planète, tous nos nouveaux datacenters seront configurés de sorte que nos clients puissent utiliser de l’énergie renouvelable s’ils le souhaitent », précise Masaaki Moribayashi. « Implantés à des points stratégiques de manière à appuyer les écosystèmes interconnectés autour des principaux pôles mondiaux d’entreprises et d’administrations, nos datacenters vont intégrer les plus récentes technologies en matière de sécurité, de fiabilité et d’efficacité énergétique dans ce secteur. »

La division Global Data Centers de NTT va prochainement inaugurer de nouvelles capacités de datacenter en Inde, au Royaume-Uni, au Japon, aux Etats-Unis, en Allemagne, en Malaisie et en Indonésie. Une fois achevées, ces installations offriront une puissance informatique supérieure à 400 MW sur ces différents marchés.

  • Mumbai, Inde – NTT va lancer son nouveau Data Center Mumbai 7 d’ici au troisième trimestre 2020, sur son campus de Chandivali, pour y offrir une puissance de 25 MW. Il s’agira du troisième datacenter à Chandivali, portant la puissance totale à 61 MW, sur un site parfaitement connecté en fibre optique de tous les côtés. En outre, ce datacenter se situe à 15 minutes à peine en voiture de l’aéroport international Chhatrapati Shivaji de Mumbai.
  • Londres, Royaume-Uni – L’ouverture du nouveau Data Center Londres 1 de NTT est prévue pour le troisième trimestre 2020. Sa puissance sera à terme de 64 MW, 8 MW étant disponibles dès l’ouverture. Ce site sera interconnecté avec les cinq datacenters londoniens existants de NTT Ltd., aboutissant à une puissance totale supérieure à 100 MW dans la capitale britannique une fois pleinement achevé. Le Data Center Londres 1 est implanté à Dagenham, à proximité du quartier des Docklands dans l’est de l’agglomération, qui constitue le hub et le backbone Internet du pays pour sa connectivité internationale, facilitant le fonctionnement de la majorité des points d’échange LINX (London Internet Exchanges).
  • Tokyo, Japon – Pour compléter la couverture de ce pays en datacenters, NTT Communications va en ouvrir un nouveau, qui sera opérationnel au troisième trimestre 2020.
  • Hillsboro, Oregon, Etats-Unis – NTT propose dès à présent de l’espace en prélocation sur son premier campus de datacenters à Hillsboro dans l’Oregon. Au troisième trimestre 2020, la première tranche de 6 MW du Data Center Hillsboro 1 entrera en production à l’intérieur d’un bâtiment existant, reconditionné pour en faire un datacenter du plus haut niveau. D’une superficie de 19 hectares, le campus de NTT Ltd. à Hillsboro accueillera à terme cinq datacenters totalisant 144 MW et sera directement raccordé à l’anneau de fibres à ultra-haute densité qui interconnecte plusieurs câbles sous-marins transpacifiques, réduisant ainsi les temps de latence entre les Etats-Unis et les marchés asiatiques en forte croissance.
  • Ashburn, Virginie, Etats-Unis – A Ashburn en Virginie, le marché de datacenters le plus vaste et le plus recherché au monde, NTT construit son cinquième site. Hébergé dans un bâtiment de deux étages, le Data Center Ashburn 5 offrira une puissance de 32 MW, dont 8 MW dès le troisième trimestre 2020. Cela portera la capacité totale de NTT Ltd. à Ashburn à 108 MW sur ses cinq sites. Trois d’entre eux se trouvent sur le campus local de la société, clôturé et sécurisé, d’une superficie de près de 32 hectares, pouvant encore accueillir quatre bâtiments supplémentaires.
  • Munich, Allemagne – NTT a achevé la structure extérieure de son second bâtiment sur le campus du Data Center Munich 2. La mise en production du nouveau bâtiment est prévue pour le quatrième trimestre 2020 et, une fois achevé, le campus offrira aux clients une puissance de 14 MW. La région de Munich est le cœur économique et numérique du sud de l’Allemagne. Le Data Center Munich 2 héberge également un laboratoire de technologie expérimentale et fait partie de l’écosystème évolutif de réseau et de connectivité de NTT.
  • Cyberjaya, Malaisie – NTT bâtit son cinquième datacenter sur son campus de Cyberjaya, situé à 30 km du centre de Kuala Lumpur. Le nouveau Data Center Cyberjaya 5, doté d’une puissance critique de 5,6 MW, entrera en service au quatrième trimestre 2020. Il a pour vocation de répondre aux besoins des hyperscalers et des entreprises haut de gamme.
  • Chicago, Illinois, Etats-Unis – NTT propose dès à présent de l’espace en prélocation sur son nouveau campus de datacenters, d’une superficie de 7,7 hectares. Deux bâtiments de deux étages totaliseront 72 MW (chacun de 36 MW) de puissance critique évolutive une fois à pleine capacité. Le premier d’entre eux, le Data Center Chicago 1, offrira 6 MW dès le premier trimestre 2021.
  • Jakarta, Indonésie – Le nouveau campus de NTT à Bekasi en Indonésie pourra offrir 45 MW de puissance critique une fois son développement achevé. Connu sous le nom de Data Center Indonesia Jakarta 3, il s’agira du plus vaste datacenter dans le pays. Son inauguration est prévue au premier semestre 2021.

NTT Ltd. prévoit également pour l’an prochain le développement de nouveaux datacenters à Johannesburg, dans la Silicon Valley, à Madrid et à Phoenix, ainsi que des bâtiments supplémentaires à Mumbai, Londres, Vienne, Zurich, Berlin et Francfort.

« Nous sommes heureux de mettre à profit notre expertise approfondie de la construction et la puissance de nos ressources en capitaux pour étendre notre gamme d’installations de datacenters, et d’autres sont encore à venir », commente Ryuichi Matsuo, EVP en charge de la division Global Data Centers de NTT Ltd. « En développant notre présence mondiale durant cette pandémie, nous sommes à même de répondre à la demande croissante de nos clients en matière de services et de communications cloud fiables et robustes, de loisirs numériques et de nouvelles technologies telles que l’intelligence artificielle. »

Les clients des datacenters de NTT ont accès à des solutions technologiques complètes, allant des infrastructures de datacenter, réseau, voix et vidéo aux services managés. NTT possède une large expertise de la réalisation de datacenters caractérisés par des technologies avancées, un faible coût total de possession et un degré élevé de redondance. Grâce à sa plateforme mondiale de datacenters, la société est en mesure de proposer à ses clients des solutions complètes, avec la possibilité de répartir leur charge informatique critique entre différents sites.

Share: