Objectif PUE inférieur à 1 pour Wyoming Hyperscale, l’hyperscale durable de nouvelle génération

Wyoming Hyperscale affirme réinventer le datacenter dans les Aspen Mountain avec Wyoming Hyperscale White Box LLC, son premier datacenter hyperscale durable de nouvelle génération. Et fixe un objectif de PUE de 1,05 et de tPUE inférieur à 1, explications en fin de notre article.

Le projet Wyoming Hyperscale White Box LLC est un campus de datacenters hyperscale près d’Evanston, dans le comté d’Uinta, dans les montagnes d’Aspen au Wyoming, qui commencera par la construction de 3 salles informatiques de 1200 m² et 10 MW chacune, en équivalence Uptime Tier III. L’installation prendra en charge jusqu’à 80 kW par rack, et 100 kW par rack pour le calcul haute densité.

Le datacenter, dont la construction devrait démarrer début 2022, prendra place “dans une vallée étroite juste en dessous de la face nord d’Aspen Mountain“, sur un terrain de matériaux excavés de l’un des tunnels sous Aspen Mountain, déposés entre 1947 et 1974, d’une aridité quasi totale sur lequel rien de pousse. “Un emplacement avec des attributs géologiques, d’altitude et climatiques naturels qui réduisent considérablement les coûts d’exploitation et de construction. Et permet à la physique atmosphérique de base de rayonner davantage de chaleur générée par les opérations informatiques dans l’espace“.

Une sous-station sera conçue pour délivrer jusqu’à 120 MW. Il sera alimenté par l’énergie éolienne et solaire des parcs locaux. Le site annonce également un “potentiel d’autonomie infinie avec divers stockages de gaz naturel et plusieurs lignes de transport de gaz à haute pression“.

Wyoming Hyperscale – qui affirme réinventer le datacenter et entend s’étendre “à travers le monde” – s’est engagé à ne pas utiliser d’eau, ni d’unité HVAC ou CRAC. Il utilisera le refroidissement liquide par “fluide de refroidissement diélectrique biodégradable” de Submer, et plusieurs moyens de dissiper la chaleur, dont le refroidissement radiatif. Le site sera également couplé à la géothermie, ce qui en fera une référence.

La chaleur fatale sera dirigée dans une “ferme intérieure” pour une agriculture qualifiée “de précision” qui cultivera des produits frais.

PUE 1,05, tPUE inférieur à 1

Le plus étonnant est l’annonce en objectif d’un PUE (Power Usage Effectiveness) inférieur à 1. Il n’est pas possible de descendre en dessous de ce chiffre selon la définition du PUE, alors comment Wyoming Hyperscale pourra-t-il le faire ? Cela mérite quelques explications.

Le site affirme : “Total Power Usage Effectiveness (tPUE) inférieure à 1 obtenue en accordant aux clients qui génèrent le plus de chaleur un crédit pour la chaleur produite par leurs opérations de calcul. Ceux qui ont la plus forte densité/génération de chaleur recevront les crédits les plus importants pour les thermiques consommés par l’écosystème“.

Le PUE du datacenter serait autour de 1,05, et un tPUE inférieur à 1 avec des crédits de chaleur produite monétisés et restitués aux locataires…

Le site Wyoming Hyperscale

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste