Oracle crée sa première région cloud Oracle en Afrique avec l’ouverture d’un premier datacenter à Johannesburg

Oracle annonce la création de sa première région cloud Oracle Cloud Infrastructure (OCI), en Afrique, avec l’ouverture d’un premier datacenter en Afrique du Sud, à Johannesburg.

Après Jérusalem en octobre dernier, Abu Dhabi et Marseille en novembre, puis Milan et Stockholm en décembre, Oracle illustre à nouveau sa forte dynamique sur le marché du cloud ; en effet, il s’agit là de la 37ème région Cloud d’Oracle dans le monde, ce qui en fait l’une des expansions les plus rapides parmi les grands fournisseurs de Cloud.

Au final, ce sont 7 nouvelles régions qui seront ajoutées d’ici la fin de 2022, dont une 2ème en France, portant ainsi à 44 le nombre de régions cloud d’Oracle à travers la planète.

Richard Smith, Vice-Président exécutif EMEA, Oracle : « La quatrième révolution industrielle, mue par le cloud, s’est considérablement accélérée en Afrique du Sud et sur l’ensemble du continent africain. Ces derniers mois, les technologies cloud ont joué un rôle essentiel pour aider les organisations africaines des secteurs public et privé à assurer la continuité des activités, à fournir des services essentiels et à répondre aux attentes sans cesse fluctuantes des clients. La région de Johannesburg d’Oracle offre un cloud de nouvelle génération permettant d’exécuter n’importe quelle application plus rapidement et de manière plus sécurisée à moindre coût, aidant ainsi les entreprises à renforcer leur résilience, leur agilité et à obtenir un meilleur retour sur investissement.« 

Share: