Oracle lance de nouveaux services clouds

Oracle lance 11 nouveaux services dans Oracle Cloud Infrastructure. Ces nouveautés concernent le stockage, le déploiement des workloads, le réseau.

Sur la partie ressources et conteneurs, Oracle annonce :
• Container Virtual Machines : permet aux clients d’utiliser des conteneurs sans gérer directement la machine virtuelle d’hébergement et sans orchestration Kubernetes nécessaire. OCI se charge de créer l’instance grâce à une image de système d’exploitation sécurisée ainsi que de la configuration du réseau et du stockage.
• Instances de calcul E4.Dense AMD : permet de prendre en charge les workloads des clients qui bénéficient d’unités NVMe connectées qui fournissent un stockage à faible latence. Cela inclut les workloads de bases de données (par exemple, bases de données relationnelles, bases de données NoSQL), le stockage en attachement direct virtualisé, la mise en cache et l’entreposage de données.
• Oracle Cloud VMware Solution sur AMD : fournit aux clients de nouvelles options de 32, 64 et 128 cœurs reposant sur AMD, leur offrant des options de densité de déploiement de machines virtuelles de pointe par hôte SDDC à la pointe, qui prennent en charge des cas d’utilisation élevée du processeur ou de la mémoire. OCI offre des hôtes avec une quantité de mémoire et de CPU plus de 2,5 fois supérieure à la concurrence.

La partie réseau est particulièrement à la fête avec d’importantes évolutiosn :
• Content Delivery Network (CDN) Interconnect : il établit des connexions d’appairage direct avec certains fournisseurs de CDN tiers pour offrir une bande passante sortante sans frais pour OCI Object Storage. Les coûts d’origine vers CDN représentent une part importante des coûts globaux du CDN. OCI réduit considérablement ces coûts pour ses clients, y compris pour les CDN tiers. OCI offre actuellement cette fonctionnalité en Amérique du Nord pour Cloudflare CDN.
• Content Delivery Network (CDN) Service permet aux clients de fournir du contenu numérique à des utilisateurs finaux à partir d’un emplacement proche sur un réseau distribué géographiquement. Les clients bénéficient d’API intégrées, de la console, de la facturation UCM et d’intégrations plus fortes entre OCI Object Storage, Compute et CDN pour réduire les frais de sortie du serveur d’origine vers le CDN.
• Le pare-feu d’applications Web flexible (WAF) : il permet aux clients de définir une stratégie WAF unique pour protéger les applications des failles les plus courantes (en se basant par exemple sur le classement Top 10 de l’OWASP), et appliquer la stratégie à l’équilibreur de charge ou à la périphérie (edge computing).
• Web Application Acceleration (WAA) : il prend en charge la mise en cache et la compression des réponses HTTP Web dans l’équilibreur de charge.
• Network Visualizer permet aux clients d’effectuer une vérification de la connectivité basée sur la configuration et de visualiser les chemins de réseau ainsi que des informations sur les entités de réseau virtuel dans le chemin. Il aide les clients à identifier et régler des problèmes de configuration de réseaux virtuels courants.
• vTAP : il permet la capture et l’inspection hors bande des paquets OCI Network afin de faciliter le dépannage, l’analyse de sécurité et la surveillance des données sans affecter les performances.

Sur le stockage, on notera le disponibilité du serveur de fichiers ZFS.

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.