Orange pose la première de son datacenter de Chartres

Annoncé durant l’hivers 2018, après les travaux de viabilisation du terrain Orange a procédé à la pose de la première pierre de son futur datacenter de Chartres, situé sur le territoire d’Amilly et Mainvilliers, en région Centre-Val de Loire.

Ce projet de datacenter d’une surface annoncée de 18 000 m² – 6 salles de 700 à 900 m² seront aménagées – est le pendant de Val-de-Reuil 2. D’ailleurs, les deux projets reposent sur un financement commun de 100 millions d’euros.

Le site de Chartres a été choisi pour ses facilités en fibre noire (proximité d’une autoroute et en fourniture électrique), et pour son climat qui devrait offrir une couverture à environ 80% en free-cooling. Des avantages qui ont déjà séduit le datacenter massif du Crédit Agricole.

Mais c’est surtout sa proximité avec les datacenters de Val-de-Reuil 1 et Val-de-Reuil 2, à moins de 100 km des sites normands, qui en fait un intérêt sécuritaire pour Orange. Ainsi Chartres sera le site miroir de Val-de-Reuil 2, aussi surnommé Normandie 2.

La mise en service du datacenter Orange de Chartres est programmée pour la fin 2020.

L’objectif d’Orange, à terme, est de continuer d’optimiser ses trois datacenters les plus récents – Val-de-Reuil 1 et 2, et Chartres – afin de supporter l’ensemble des données de ses clients en France, et de migrer sa dizaine de datacenters présents sur le territoire vers ces trois implantations.

A lire l’interview de Pierre Jacobs, directeur Orange Grand Ouest, sur le journal régional L’Echo Républicain (cliquer ici).

Share: