Où sont les datacenters d’Apple ?

Au milieu des années 2000, Apple s’est lancé dans la construction ou l’acquisition de ses propres datacenters. Mais dans la firme de Cupertino, la culture du secret domine, et il est difficile de connaître la stratégie de centre de données du groupe… Qui se heurte également à des oppositions diverses !

Nos confrères de Data Center Frontier ont étudié diverses sources d’information pour repérer les implantations d’Apple, voici les résultats :

  • Newark, Californie : en 2006, Apple a payé 50 millions de dollars pour acquérir un ancien datacenter MCI.
  • Maiden, Caroline du Nord : le campus iDataCenter dans le comté de Catawba a été le premier datacenter à grande échelle – 46 000 m² – construit par Apple en 2009. La firme a depuis ajouté deux bâtiments de datacenters sur le site.
  • Prineville, Oregon : c’est en 2012 qu’Apple a commencé à construire un datacenters dans cette ville, à côté du campus Facebook à Prineville. Il est devenu un campus d’au moins deux grands datacenters.
  • Mesa, Arizona : en 2015, Apple a commencé à convertir une usine d’un de ses fournisseurs de verre de la banlieue de Phoenix en un datacenter de 120 000 m². Depuis, Mesa est devenue une destination majeure pour les datacenters, avec EdgeCore, NTT, Facebook, Digital Realty et CyrusOne.
  • Reno, Nevada : 102 000 m² de datacenters ont été construits en plusieurs phases.
  • Viborg, Danemark : premier datacenter d’Apple en Europe, 45 000 m² construits en 2020.

Apple exploite également des espaces de datacenters en location à Ashburn, Virginie ; Suburban et Elk Grove, Chicago ; Santa Clara, Californie ; Austin, Texas.

Enfin, Apple projette de construire un campus de 6 datacenters (186 000 m²) à Waukee, Iowa (photo d’entête) – une première phase, un datacenter de 37 000 m² pour un budget de 1,3 milliard $, pourrait être lancée cette année – ; et à Galway, Irlande. Mais ces projets, qui ont rencontré des résistances, sont retardés.

Share: