Que et où sont les IXP, les points de peering ?

 La fusion de France-IX et Rezopole remet sur le devant de la scène le rôle des points d’échange Internet et de peering, les IXP, et c’est tant mieux tant ils sont incontournables.

Un IXP ou point d’échange Internet est une infrastructure où l’ensemble des opérateurs de l’Internet peuvent s’interconnecter et échanger du trafic via un protocole de routage, généralement BGP. On parle également de service de peering, pour échanger du trafic d’un réseau d’opérateur à un autre.

L’IXP est un hub, un point unique d’échange dans un datacenter par exemple, où tous les opérateurs peuvent se raccorder sans avoir à négocier et établir une liaison opérateur par opérateur. C’est donc un composant essentiel des interconnexions comme de l’Internet.

Généralement au sein d’une communauté – on peut évoquer les 400 membres de France IX – l’échange se fait sans facturation. Les raccordements mutuels se concluent de gré à gré et de pair à pair, sous la forme d’un accord d’échange ou peering agreement.

C’est de moins en moins le cas du cross-connect, l’échange à l’intérieur d’un datacenter ou entre deux datacenters, qui devient pour certains acteurs du datacenter un modèle économique, objet de surenchères aux Etats-Unis par exemple.

Les cartes des IXP

En 2018, l’ARCEP a publié cette carte des IXP en France :

Elle est aujourd’hui incomplète, il manque par exemple OuestIX, et la fusion FranceIX et Rezopole redéfinit LyonIX.

Internet Exchange Map (www.internetexchangemap.com/) propose une carte gratuite des points de peering.

Pour la France, voici ce que cela donne :

Share: