Photonique : une technologie qui va s’imposer ?

Le réseau optique au cœur des serveurs et des datacenters ? L’idée n’est plus aussi lointaine que cela.

Le photonique est le fait d’utiliser la lumière comme nœud de transport. Déjà au printemps 2019, Intel disait que le silicon photonic allait sortir des laboratoires pour commencer à être commercialisé dès 2021-22. Les promesses sont grandes : amélioration notable des vitesses de transfert, fin du fil cuivre, relever le défi du multimode en fibre.

La fibre autorise des réseaux plus long et plus dense. Pour pouvoir utiliser cette technologie, il faut des connecteurs dédiés et une fibre. Le connecteur fait le lien et permet la compatibilité avec le switch. Une des difficultés est de traiter le signal. 

Aujourd’hui, l’objectif est Ethernet 400 Gb. L’annonce de Marvell est pleinement dans cette tendance. Le constructeur a dévoilé son 400G DR4. Pour Marvell, il s’agit d’une étape importante pour les datacenters et les fournisseurs de cloud. Cette offre se veut complète : transmetteur fibre, connecteurs, câbles, contrôleur pour monitorer le matériel. 

La technologie est particulièrement prometteuse mais sa généralisation n’est pas à court terme. L’offre reste réduite et l’investissement est important (switch, modules de connexion, fibres). Pour le moment, seuls les grands fournisseurs de cloud pourront la déployer à grande échelle. 

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.