Prédictions 2021 – AIOps, IA et main d’oeuvre hybride selon BMC

Par Ayman Sayed, CEO de BMC ; avec Ali Siddiqui, Chief Product Officer ; et Ram Chakravarti, Chief Technology Officer

Comme chaque année, BMC Software dévoile ses prédictions pour l’année à venir. AIOps, IA, main d’oeuvre hybride, quelles seront les grandes tendances en 2021 ?

L’AIOps va s’intensifier pour améliorer l’expérience client ainsi que la fiabilité et la performance des applications

Après une année 2020 remplie d’imprévus, les entreprises devront désormais anticiper l’inattendu afin de garantir des technologies sécurisées et proactives.

La demande d’AIOps va continuer de croître, principalement parce qu’elle permet de faire face et d’anticiper ces scénarii inattendus grâce à l’IA, au ML et à l’analyse prédictive. La complexité croissante des applications digitales d’entreprise, qui couvrent les infrastructures hybrides sur site et dans le Cloud, associée à l’adoption d’architectures applicatives modernes telles que la conteneurisation, entraînera une augmentation sans précédent du volume et de la complexité des données.

Alors que le nombre croissant de données issus des environnements digitaux modernes peut retarder les réparations et submerger les équipes informatiques, les ensembles de « données bruyantes » n’auront plus lieu d’être. En effet, des stratégies plus intelligentes et des systèmes AIOps centralisés aideront les organisations à améliorer l’expérience client ainsi que la fiabilité et la performance des applications modernes, à les relier à une automatisation intelligente et à prospérer en tant qu’entreprises digitales autonomes. En fait, les approches conventionnelles des opérations informatiques pourraient ne plus être d’actualité – rendant l’adoption de l’AIOps inévitable pour être en mesure d’adapter les ressources et de gérer efficacement les environnements modernes.

Évolution de la gestion des services

En réaction à la pandémie, de plus en plus d’organisations s’appuieront sur des équipes informatiques internes et utiliseront des modèles de libre-service et des plateformes SaaS pour réduire leur dépendance vis-à-vis des ressources externes. Malgré la perturbation du marché, les services informatiques ont développé de nouvelles compétences et de nouveaux services pour répondre à cette nouvelle demande. Alors que les entreprises se sont adaptées aux réalités du travail à distance et aux tâches manuelles qui entraînent une baisse de productivité, les entreprises font évoluer et déploient des solutions ITSM. Cela a pour effet d’entraîner une augmentation de la complexité opérationnelle pour répondre aux besoins divers des utilisateurs et des environnements informatiques.

Afin de réduire cette complexité et d’optimiser l’expérience collaborateur, les entreprises se tournent vers les solutions de gestion des services d’entreprise. Celles-ci permettent d’adopter des processus favorisant la transformation digitale. Pour accroître leur productivité au sein de l’organisation, les entreprises peuvent tirer parti de l’hyper-automatisation et de l’automatisation des opérations grâce à la gestion des services d’entreprise. Par ailleurs, cela aidera les entreprises à devenir des entreprises digitales autonomes.

Le futur de l’entreprise

Le paysage des entreprises a aujourd’hui changé sur presque tous les fronts, de l’achat de biens et de services à la gestion de la main-d’œuvre en passant par les attentes des clients. Les entreprises doivent ainsi se concentrer sur l’identification de solutions qui vont permettre de définir une nouvelle vision de l’avenir tout en améliorant l’existant.

Les cinq prochaines années définiront ce qui est nécessaire pour réussir, alors que les entreprises et les industries du monde entier deviennent entièrement focalisées sur les données et que de nombreux éléments relatifs aux opérations commerciales sont automatisés.

En 2021, les entreprises devront se concentrer sur les nouvelles opportunités ainsi que sur les pivots industriels potentiels qui sont susceptibles de se présenter à mesure qu’une nouvelle façon de travailler et d’interagir se poursuit. L’exploitation conjointe de l’automatisation des personnes et des entreprises créera également une valeur ajoutée à long terme pour les entreprises axées sur les données.

S’adapter sans interruption

L’effet de la COVID-19 que toutes les entreprises ont ressenti était un besoin urgent de revoir leurs efforts en matière de transformation digitale. Les chefs d’entreprise sont soumis à une pression immense pour prendre des mesures, faire des paris sur les investissements qui seront rentables et tirer parti des nouvelles opportunités à mesure que de nouveaux modèles de main-d’œuvre “hybride” apparaissent et qu’une ressource ponctuelle devient un atout à long terme. Pourtant, une des clés du succès consiste à offrir une expérience clients optimale. À l’approche d’une nouvelle année et alors que de nouvelles méthodes de travail et d’interaction sont mises en place, le secret de la réussite de toute entreprise digitale autonome sera d’exploiter l’automatisation et de capitaliser sur les données pour gagner en agilité, permettre d’innover et performer.

L’IA omniprésente

L’intelligence omniprésente et l’automatisation des entreprises auront des répercussions importantes sur la croissance et la stratégie des organisations en 2021. Ces deux domaines ont connu des développements importants cette année en raison de la COVID-19. Par ailleurs, cette année a vu le déploiement d’un plus grand nombre de dispositifs intelligents alimentés et pilotés par l’IA afin de s’adapter à des environnements fluctuants, en particulier des changements brusques, pour mieux anticiper les résultats.

Si la technologie a toujours été destinée à avoir des implications durables pour la transformation digitale, en 2021, les effets et les progrès de l’intelligence omniprésente et de l’automatisation des entreprises se feront sentir beaucoup plus rapidement et plus globalement, car les capacités ne se contenteront pas d’augmenter, mais deviendront plus importantes et mesurables.

Share: