Prédictions 2021 – Tendances réseaux par Juniper Networks

Impact de la pandémie sur les activités de mise en réseau des entreprises

  • La recherche de contacts devient une priorité

Le retour au bureau ayant été pour de nombreuses entreprises repoussé à l’année prochaine, les entreprises devront consacrer du temps et des ressources pour organiser un retour des employés en toute sécurité, notamment grâce aux technologies de recherche de contacts.

  • Les microsites vont prendre le pas sur les campus d’entreprise

Le SD-WAN deviendra de plus en plus important pour les départements informatiques, la stratégie d’entreprise et la planification immobilière, car de nombreuses entreprises miseront sur des microsites plutôt qu’un seul grand campus. Pour les équipes IT, cela signifie qu’il faudra mettre davantage l’accent sur l’optimisation de l’expérience des utilisateurs finaux dans le cloud.

  • Les dépenses en équipements réseau vont augmenter

La pandémie a intensifié les besoins en connectivité haut débit et en bande passante pour fournir des solutions performantes aux employés à domicile. Cela donne aux opérateurs télécoms la possibilité de regrouper des services et de gérer de manière cohérente le SD-WAN et les services à valeur ajoutée, tels que les services de localisation.

  • La convergence des technologies réseau et de localisation jouera un rôle majeur dans la santé et le retail

Les ventes e-commerce ont augmenté de 71% pendant le confinement, et la pandémie a accéléré la transformation numérique des entreprises d’environ 5 ans. Dès le début de la propagation du virus, il était essentiel de déployer rapidement le Wi-Fi pour les tests hors laboratoire. Avec l’évolution de la pandémie, les clients des secteurs de la santé et du retail s’attendent à bénéficier de services plus rapidement, mais sans compromis sur la sécurité. La technologie de localisation sera importante pour accélérer les processus tels que le ramassage pour les offres “click-and-collect”.

  • La visibilité et l’analyse du réseau seront essentielles pour optimiser l’expérience des utilisateurs

La visibilité et l’analyse fournissent aux équipes IT les données nécessaires pour optimiser le réseau de l’entreprise. Cette approche basée sur les données permet d’identifier de manière proactive et de résoudre rapidement les problèmes de performance. Elle garantit ainsi la meilleure expérience possible pour l’utilisateur final. Selon une enquête Vanson Bourne, 59 % des décideurs IT français estiment que le manque de performance de leur réseau a impacté la plupart de leurs collaborateurs ces 12 derniers mois.

  • Avec le Wi-Fi 6E et le LTE privé, les entreprises auront plus d’options sans fil que jamais

L’un des plus grands défis de la croissance de l’Internet des Objets (IoT) et du mobile est que le spectre et les canaux RF dans la gamme Wi-Fi sont limités. Fin 2021 ou début 2022, le Wi-Fi 6E (qui augmente le spectre RF disponible avec l’ajout de 1GHz de spectre à 6GHz), sera un catalyseur de la croissance de l’IoT et des appareils mobiles dans toutes les industries verticales. Sans spectre supplémentaire, nous serons confrontés à un phénomène de goulet d’étranglement, où le nombre d’appareils créera trop de conflits et de collisions dans l’air. Phénomènes ayant un impact sur le spectre RF disponible : Passage du trafic ou des appels sur les téléphones mobiles au Wi-Fi dans les bâtiments, développement des montres connectées, augmentation de l’utilisation des tablettes, explosion du trafic vidéo par Wi-Fi causée par le télétravail, utilisation accrue de la robotique connectée, des écrans sans fil, des systèmes de bâtiment connectés (sécurité, éclairage, CVC), etc.

Le LTE privé dans la bande de 3,5 GHz commencera à apparaître dans les entreprises, afin de garantir une connectivité et des services fiables aux employés, invités, clients et appareils IoT.

L’avenir sera un “réseau de réseaux” et l’IA sera essentielle pour gérer la complexité et la qualité pour les utilisateurs.

Intelligence artificielle

  • L’intelligence artificielle pour les opérations informatiques (AIOps) pour la mise en réseau se généralisera

En 2021, AIOps passera de la théorie à la pratique pour de nombreuses entreprises. Avec l’augmentation du nombre de travailleurs à distance et le domicile considéré comme un micro-site de l’entreprise, l’IA devient un véritable enjeu pour offrir une expérience utilisateur type “client-to-cloud”, tout en contrôlant le coût du support informatique des employés à distance. Les équipes IT devront adopter l’IA pour automatiser leurs opérations. AIOps bouleversera le paradigme du support client. Au lieu de soumettre des tickets à l’informatique, l’IA identifiera de manière proactive les utilisateurs ayant des problèmes de connectivité, puis les résoudra (en mode réseau autonome) ou ouvrira un ticket avec des suggestions d’actions correctives. Selon une enquête Vanson Bourne, 88 % des décideurs IT français ont déclaré que les entreprises utilisant l’IA bénéficient d’un avantage concurrentiel certain, en étant plus agiles et flexibles.

  • Les assistants d’IA feront partie intégrante de l’équipe IT

Leur efficacité s’améliorera grâce à l’apprentissage. La capacité des assistants d’IA à résoudre des problèmes de plus en plus complexes réduira la pression et la charge de travail pour les équipes informatiques.

Sécurité

  • Le télétravail fournit de nouvelles opportunités aux cybercriminels

La pandémie a révélé des lacunes dans les mesures de sécurité réseau que personne n’aurait pu prévoir. Les réseaux domestiques non sécurisés, l’utilisation du BYOD et les opérations en silo ont rendu invisibles des menaces auparavant visibles sur les réseaux d’entreprise. Les cybercriminels ont profité de cette surface d’attaque élargie pour lancer des attaques de phishing, de vishing et de ransomware. Les entreprises doivent repenser leur approche de la sécurité pour soutenir ce nouveau paradigme en mettant l’accent sur une visibilité accrue et une réactivité renforcée.

  • La disponibilité et l’accessibilité mettent les données en danger

Avec un nombre croissant d’employés ayant besoin d’accéder aux informations de leur entreprise, partout, et tout le temps, on peut anticiper une augmentation des violations de données en 2021. Il faudra rester vigilant sur la protection des informations et la restriction des accès aux données.

5G

  • La 5G permettra de combler le fossé pour les zones où la fibre n’est pas disponible

Bien que nous ayons assisté à des déploiements FTTC et FTTH dans de nombreux pays depuis l’introduction du VDSL, il existe un défi logistique permanent pour connecter les zones les plus rurales d’Europe à une connexion internet fiable et suffisamment rapide. La 5G va permettre de soutenir cette transition, avec la généralisation de l’accès fixe sans fil (FWA). Le FWA sera plus rapide et beaucoup moins coûteux à déployer que le FTTH et offrira une meilleure couverture.

  • Les opportunités de monétisation autour de la 5G vont se multiplier

Les fournisseurs de services ont beaucoup investi dans les réseaux 5G, même si la pandémie a entraîné un ralentissement des essais et des déploiements à grande échelle. La 5G est désormais une réalité, apportant de nouvelles opportunités de monétisation pour les opérateurs. Avec des débits importants, de fortes densités de connexion et une très faible latence, il faut attendre à voir se multiplier les applications pour le grand public et les entreprises.

400G

  • Les déploiements 400G vont s’accélérer au-delà du datacenter

À mesure que l’économie des réseaux se renforce pour soutenir la demande croissante en bande passante, les déploiement 400G vont s’accélérer en 2021, jusqu’aux réseaux étendus. Les déploiements à grande échelle du 400G se retrouveront sur le WAN, en particulier au cours du second semestre, grâce à la disponibilité d’optiques moins coûteuses, à la réduction des coûts d’exploitation avec moins de ports à gérer, et aux modèles de tarification par répartition. Au-delà de 2021, le 400G fera son apparition dans les réseaux Metro Ethernet, car la construction en cours du 5G entraînera encore plus de trafic et de densification du réseau.

Open RAN

  • Les architectures ouvertes restent un thème majeur, Open RAN s’impose

L’élan des fournisseurs de services vers les architectures ouvertes va s’accentuer. Pour les fournisseurs de services mobiles, l’Open RAN n’est plus une question de SI, mais de QUAND. Une accélération de la dynamique Open RAN est attendue au niveau mondial avec des appels d’offres, des essais et des déploiements. Alors que les déploiements commerciaux à grande échelle ne sont pas attendus avant plusieurs années, l’écosystème Open RAN va continuer à se renforcer à très court terme.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste