Scaleway a pratiqué le premier effacement de puissance piloté de son histoire

Dans un tweet, Arnaud de Bermingham, président et fondateur de Scaleway, a révélé que Scaleway a réalisé le premier effacement de puissance télécommandé de son histoire sur son denier datacenter DC5.

Qu’est-ce que l’effacement ?

Selon la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) dans son document d’analyse de Juin 2013 sur les « éléments de méthodologie pour la valorisation des effacements de consommation d’électricité sur les
marchés de l’énergie et sur le mécanisme d’ajustement
», l’effacement de consommation consiste en « une réduction temporaire du niveau de consommation d’un site vu du réseau, en réponse à une sollicitation
externe
».

Cette réduction temporaire est réalisée par rapport à une consommation initialement prévue, et elle peut consister en un décalage dans le temps de la consommation initialement prévue.

Contrairement aux actions d’efficacité énergétique qui peuvent être mises en œuvre dans les entreprises tertiaires et industrielles, l’objectif premier de l’effacement n’est pas la réalisation d’économies d’énergies (diminution pérenne de la consommation électrique) mais la réduction temporaire de l’appel de puissance sur le réseau électrique pour des besoins d’équilibrage du réseau.

L’ADEME a estimé que le gisement technique d’effacement par modulation de process (pour des effacements de courte durée, jusqu’à 30 minutes consécutives) est estimé entre 6,5 à 9,5 GW (estimation du maximum de capacité techniquement effaçable) en cumulé pour l’industrie et les secteurs du tertiaire.

L’ADEME a publié en 2017 un rapport, “Effacement de consommation électrique en France“, à télécharger ici.

Share:

Author: Yves Grandmontagne

Rédacteur en chef de Datacenter Magazine - Co-fondateur de Human, Business & Technology SCOP SAS (éditeur de DCmag) - Journaliste, conférencier et analyste

1 thought on “Scaleway a pratiqué le premier effacement de puissance piloté de son histoire

Comments are closed.