Schneider Electric complète sa plateforme de formation

Pour aider à la formation des professionnels aux compétences du datacenter, Schneider Electric propose son université. L’Université SE vient d’être mise à jour : plus de 200 formations sont accessibles en ligne. 

Communiqué – Disponible en 14 langues et accessible gratuitement en ligne dans le monde entier, cette plateforme de formation professionnelle répond au manque de compétences dans le secteur des datacenters, en aidant les acteurs à se perfectionner et à rester au fait des dernières avancées sur les technologies, le développement durable et l’efficacité énergétique. Les nouvelles mises à jour de la qualification Data Center Certified Associate (DCCA) de l’université Schneider Electric incluent les principes fondamentaux de l’alimentation, du refroidissement, des racks et de la sécurité physique, ainsi que des conseils sur la manière d’optimiser la conception des datacenters pour favoriser la résilience, l’efficacité énergétique et le développement durable. 

Le programme aborde des points essentiels tels que la sélection d’un site pour construire un datacenter (friches industrielles ou des terres inexploitées) pour un accès aux énergies renouvelables, les technologies alternatives de production d’énergie, qui contribuent à la mise en œuvre de stratégies d’énergie renouvelable, la production d’énergie sur site et l’utilisation de technologies telles que les microgrids, ou l’utilisation de batteries dans les datacenters, en évaluant l’impact sur le développement durable de différents types de batteries UPS, les avantages de la technologie Lithium-Ion, et l’analyse des coûts du cycle de vie pour chacun de ces choix.

Uptime Institute estime que les besoins en personnel augmenteront au niveau mondial pour atteindre près de 2,3 millions de personnes en 2025. De plus, 32 % des personnes interrogées ont déclaré avoir des difficultés à garder leur personnel, et 47 % à trouver des candidats qualifiés pour les postes à pourvoir. Attirer et retenir les talents dans ce secteur, au cœur de l’économie numérique, est désormais crucial.

« Au cours des dernières années, l’augmentation des capacités des datacenters s’est accélérée de manière exponentielle, atteignant des records à mesure que la numérisation et l’adoption du cloud s’accentuent. La pénurie de compétences dans ce secteur reste cependant un défi important et a des implications dans d’autres secteurs connexes », déclare Rob McKernan, Senior Vice-Président, Secure Power Division, de Schneider Electric Europe. « En donnant des conseils sur les dernières avancées en matière de technologie et de développement durable, nous pensons que l’université Schneider Electric apporte des ressources inestimables pour combler le manque de compétences, en renforçant les écosystèmes stratégiques, en qualifiant la main-d’œuvre et en formant la prochaine génération de professionnels qui construira les datacenters du futur. »

Share: