Schneider Electric : sortir du SF6

Un des défis des constructeurs d’équipements électriques est le gaz SF6 (hexafluorure de soufre) dans les cellules des matériels moyennes tensions.

Son rôle est de couper en toute sécurité l’électronique dans les équipements de distribution de moyenne tension. Il doit prévenir les arcs et assurer l’isolation. L’opération est identique à celle d’un interrupteur mais sur des puissances électriques bien plus importantes.

Durant son Innovation Summit 2021, Schneider Electric a tenu à réaffirmer sa stratégie :

  1. Assurer la transition du gaz inerte SF6 vers une autre solution plus neutre pour l’environnement
  2. Proposer une gamme de cellules équivalente avec les mêmes fonctions

Le SF6 est un gaz très efficace et largement utilisé depuis 60 ans. Si aujourd’hui aucune interdiction n’a été décidée, Schneider Electric rappelle qu’en Europe des discussions sont en cours sur le SF6, et qu’à terme la réglementation pourrait évoluer. C’est pour cela que le constructeur a lancé une nouvelle gamme de cellules sans SF6 : SM Airset. Pour remplacer le SF6, ces cellules utilisent un air ambiant filtré et des ampoules à vide. Ces cellules, tout comme les cellules SF6, sont installées directement dans les tableaux électriques. Elles assurent la même sécurité de coupure que les générations précédentes.

Schneider Electric rassure aussi sur le fait que les SM Airset ont des dimensions identiques, des points de connexions et de fixations identiques. Ces tableaux sont construits avec des matériaux recyclés et composites. Le constructeur annonce une durée de vie prolongée, jusqu’à 40 ans. Par défaut, ces équipements sont connectés. Il est ainsi possible de monitorer les tableaux 24/7.

Pour Schneider Electric, ces équipements sans FS6 sont une étape importante pour réduire l’impact environnemental. Le SF6 est un gaz nocif pour l’atmosphère. 1 Kg de gaz est l’équivalent de 23 tonnes de CO2. Le constructeur peut prendre en charge les équipements SF6 et en assurer le recyclage. Théoriquement, ces nouveaux équipements n’auraient un coût de recyclage comme on peut l’avoir avec le SF6.

Share:

Author: François Tonic

Fondateur de Nefer-IT, rédacteur en chef de Programmez! et de CloudMagazine, historien expert de la période pharaonique et éditeur de Pharaon Magazine, journaliste et conférencier.